conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/espagne-12242/

Espagne

Dernière mise à jour le: 8 septembre 2014 - Information toujours valide le: 01 Novembre 2014

Sécurité

  • Les risques sécuritaires sont globalement comparables à ceux observés dans un pays de l’Union européenne. Quelques règles de prudence élémentaires peuvent toutefois être rappelées.
  • Les vols sont nombreux dans les grandes agglomérations, mais rarement accompagnés de violence. Il convient donc d’être particulièrement vigilant dans les quartiers touristiques où peuvent sévir des pickpockets.
  • La région de Madrid connaît une recrudescence des vols opérés par de faux policiers. Le scénario se déroule toujours à peu près de la même façon : sur les routes / autoroutes autour de la capitale espagnole, une voiture banalisée double le véhicule, le passager avant brandit un badge de police et ordonne un arrêt sur le bas-côté. Sous prétexte de chercher de la drogue, les effets personnels sont fouillés et l’argent et les objets de valeur sont dérobés. Il est recommandé aux voyageurs d’éviter d’emporter avec eux de trop grosses sommes d’argent liquide.
  • Les personnes qui se rendent au Maroc en voiture doivent se montrer très vigilantes sur le trajet du retour, avant de passer la frontière espagnole, en ne laissant pas leur véhicule sans surveillance et en en inspectant minutieusement l’intérieur afin d’éviter d’être impliquées, à leur insu, dans des affaires de transport de clandestins ou de drogue.
  • Comme dans la plupart des pays occidentaux, une action de type terroriste demeure possible
Avertissement concernant la drogue

L’Espagne est le lieu de passage obligé par voie terrestre pour le transport de drogue - quasi exclusivement du haschich - en provenance du Maroc. L’importance du trafic a conduit les autorités espagnoles à durcir les peines depuis le nouveau code pénal de 1995. C’est ainsi que la culture, l’élaboration, le trafic, mais aussi la promotion ou la facilitation de la consommation de drogues toxiques, de stupéfiants ou de substances psychotropes, ou leur simple possession, sont passibles d’une peine d’emprisonnement de trois à neuf ans et d’une amende du triple de la valeur de la drogue objet du délit.

Les peines sont aggravées en cas de vente à des mineurs ou à des personnes diminuées psychiquement. Le fait d’appartenir à une organisation même provisoire - pour la justice, cela signifie la complicité de deux personnes pour une opération de transport et de revente - entraîne également l’aggravation des peines.

Plus de 200 ressortissants français sont en attente de jugement ou purgent une peine dans les prisons espagnoles pour délit lié à la drogue.

Risques de vols sur les routes

Etre très vigilant vis-à-vis des personnes qui proposent leur aide lors d’une crevaison : il peut s’agir de voleurs dont les complices ont crevé le pneu quelques instants auparavant.

Dès lors, quelques précautions sont à prendre :

  • ne pas s’arrêter sur la chaussée, même si on vous fait signe. Ne pas se fier à des inconnus. Se renseigner auprès des autorités de police
  • se méfier des signaux de la part d’autres usagers pour indiquer certains incidents survenus à votre véhicule, tels que tuyaux d’échappement qui brûlent ou pneus crevés.
  • lorsque l’on demande de l’aide à partir d’une borne SOS, s’assurer que le véhicule de dépannage qui arrive est bien celui de la société contactée à la suite de l’appel.

Sur les routes, la présence de « faux policiers » racketteurs a été plusieurs fois signalée.

Circuler avec les portières verrouillées dans les rues du centre-ville.

Risque sismique

La province de Murcie est située sur une zone d’activité sismique. Pour obtenir plus d’informations sur la conduite à tenir en cas de séisme, consulter la fiche-réflexe correspondante.

Transports

La possession d’un gilet fluorescent (à conserver dans l’habitacle de la voiture et non pas dans le coffre) et de deux triangles de signalisation est obligatoire pour tous les véhicules (y compris étrangers) circulant en Espagne. Le gilet fluorescent devra être utilisé par tout automobiliste amené à quitter son véhicule sur le bord d’une route. Le non-respect de cette réglementation est passible d’une amende de 90€.

Infrastructure routière

Le réseau routier est bon et les villes principales sont desservies par des autoroutes ou des routes à quatre voies. Le site web de la Direction générale des Transports espagnole fournit (en espagnol et en anglais) des informations sur l’état des routes, du trafic, etc. : www.dgt.es

En cas d’accident, appeler prioritairement le 112.

En cas d’accident matériel uniquement, appeler « Central Tráfico » :

  • à Madrid : 91.742.12.13
  • en Catalogne : Mossos de Esquadras 088

Les précautions d’usage sont à prendre sur les routes enneigées en hiver et détériorées par les grosses chaleurs en été.

Les plaques d’immatriculation des véhicules en "ww" ne sont valables que sur le territoire français. Les conducteurs de véhicules en "ww" risquent, en Espagne (notamment en Catalogne), une forte amende et se voient dans l’obligation de faire tracter leur véhicule jusqu’à la frontière française.

Réseau maritime

Liaisons multi-quotidiennes par bacs et navires rapides : Malaga/Melilla, Almeria/Melilla, Algesiras/Ceuta (Melilla possède un aéroport, mais pas Ceuta).

Deux fois par semaine : liaison Alicante/Oran (tous les jours en été).

Entrée / Séjour

Documents de voyage

Les ressortissants français ne sont pas soumis au visa, mais ils doivent être munis d’une carte nationale d’identité ou d’un passeport en cours de validité. La Communauté européenne a en effet levé l’obligation de visa au sein de l’espace Schengen pour des séjours d’une durée maximale de 90 jours par période de 180 jours.

Les cartes nationales d’identité délivrées entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 seront encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, mais aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’en attestera.

En conséquence, de façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide plutôt que d’une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pouvez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles à l’adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-espagne.pdf.

Il est rappelé qu’en cas de perte ou de vol des documents de voyage (passeport, carte d’identité), la tolérance dont peuvent faire preuve certaines compagnies aériennes en autorisant l’embarquement vers la France d’un ressortissant français sous couvert de la seule déclaration de perte/vol établie par la police espagnole, corroborée par celle fournie par les consulats français, n’est pas de règle : comme le prévoient les instructions de l’O.A.C.I. (Organisation de l’Aviation Civile Internationale), les compagnies aériennes peuvent exiger la présentation d’un document de voyage valide délivré par une autorité consulaire française (généralement un laissez-passer consulaire, coût 23€).

Faute de pouvoir présenter un passeport en cours de validité, les voyageurs se rendant au Maroc via l’Espagne sont refoulés à la frontière terrestre (Melilla ou Ceuta) ou réembarqués (à Tanger) à destination de l’Espagne.

Santé

Les conditions sanitaires sont globalement bonnes. Quelques cas de salmonellose ont été signalés.

Il est conseillé de se munir de la carte européenne d’assurance maladie à demander à votre caisse d’assurance maladie au moins 15 jours avant le départ. Pour plus d’information, consultez le site de l’Assurance Maladie en ligne.

Il est souhaitable de souscrire une assurance de rapatriement.

Bon réseau d’établissements de soins, y compris pour les urgences.

Les Français sous traitement médical en France (ex : dialyse), qui souhaitent séjourner en Espagne de manière prolongée, devront demander à leur caisse de sécurité sociale française l’autorisation préalable pour suivre leur traitement dans un établissement public espagnol et se munir de l’imprimé E112.

Le Ministère de la santé espagnol fournit la liste des hôpitaux par région.

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Infos utiles

Législation locale

Le taux d’alcoolémie autorisé est de 0,5 g/L sur tout le territoire national.

Divers

Il convient de noter la recrudescence des cas d’escroquerie à la location temporaire de logement de vacances par correspondance dont ont été victimes dernièrement de nombreux touristes, tant dans le sud de l’Espagne qu’en Catalogne, suite à des annonces publiées dans des journaux locaux français. Une vigilance s’impose sur ce point et il est recommandé de s’assurer du sérieux et des garanties apportées par les organismes proposant ce type de locations.

Les chèques français en euros ne sont jamais acceptés sur le territoire espagnol, se munir d’une carte bancaire internationale.

Attention, dans de nombreux magasins, une pièce d’identité est demandée lors d’un paiement par carte bancaire.

Contacts utiles

A Madrid
  • Police / SAMU / Pompiers : 112
Antennes et agences consulaires
Divers
  • Numéro d’appel d’urgence : 112
  • Policia National : 091
  • Garde civile : 062
  • Police municipale : 092
  • Pompiers : 080
  • Samu : 061
  • Pour tous les accidents de la circulation survenus sur l’ensemble du territoire espagnol (hors Catalogne), appeler le Central de trafico à Madrid : 91.742.12.13
Numéros utiles
  • Urgence (Permanence médicale) : 061
  • Office municipal d’information du consommateur de Madrid : 010
  • La province de Castilla La Mancha a mis en place un numéro gratuit d’assistance aux consommateurs destiné aux touristes étrangers : 900 501 089
©2010 Ministère des Affaires étrangères et du Développement international