conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/brunei-12213/

Brunei

Dernière mise à jour le: 10 avril 2014 - Information toujours valide le: 25 Juillet 2014

Sécurité

Recommandations générales

Il est rappelé aux voyageurs qui souhaitent se rendre à Brunei, que le risque d’acte terroriste international, même s’il n’a pas de précédent dans ce pays, ne peut être exclu.

Le taux de criminalité au Brunei est l’un des plus faibles d’Asie. Les risques d’agression et de vol restent faibles.

La pollution de l’air, due aux incendies de forêt qui sévissent régulièrement sur Bornéo, peut provoquer une gêne pour les personnes atteintes de maladies respiratoires.

Transports

Infrastructures routières

Les routes sont en bon état et la circulation assez fluide. Il n’existe aucun problème d’approvisionnement en carburant. En cas d’accident, il est recommandé d’appeler la police au 993.

Transports aériens
  • La maintenance des aéronefs de la compagnie aérienne nationale, la Royal Brunei Airlines, n’appelle pas de remarque particulière.
  • L’aéroport de Bandar Seri Begawan est desservi depuis Manille (Philippines) par la compagnie aérienne Cebu Pacific qui figure au nombre des transporteurs aériens faisant l’objet d’une interdiction d’exploitation générale dans l’Union Européenne. Il est en conséquence déconseillé aux voyageurs d’emprunter cette compagnie pour se rendre au Brunei.

Entrée / Séjour

Visa

Les Français sont dispensés de visa d’entrée pour un séjour limité à 30 jours. Au-delà, un visa est exigé.

Pour de plus amples informations, prendre l’attache de l’ambassade du Brunei à Paris.

Santé

Avant le départ

Consultez votre médecin (éventuellement votre dentiste) et souscrivez à une compagnie d’assistance couvrant les frais médicaux et de rapatriement sanitaire en veillant, le cas échéant, à être couvert également pour un séjour à l’étranger de plus de 90 jours.

Les autorités du Brunei exigent un test de dépistage du VIH - Sida pour toute personne désireuse de résider dans le pays. Les touristes ne sont pas soumis à cette formalité.

Vaccinations
  • La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite est conseillée.
  • Autres vaccinations conseillées (selon conditions d’hygiène et durée du séjour) : fièvre typhoïde, hépatites virales A et B.
Prévention des maladies transmises par les piqûres d’insectes
  • Encéphalite japonaise : cette maladie, qui n’existe qu’en Asie, se transmet par des moustiques, en zone rurale. Un vaccin peut être conseillé dans certaines conditions.
  • Dengue : Après une recrudescence des cas de dengue observée au cours de l’année 2013, le nombre de nouveaux cas déclarés depuis le début de l’année 2014 semble indiquer un recul de la maladie. Il reste cependant nécessaire de consulter un médecin si les symptômes de la maladie se manifestent (fièvre, maux de tête, douleurs thoraciques, nausées, infections respiratoires…). La dengue étant propagée par piqûres de moustiques, l’utilisation de répulsif pour insectes est recommandée dans les zones boisées.

Dans tous les cas il convient de prendre l’avis de votre médecin ou d’un centre de vaccinations internationales.

Hygiène alimentaire

Il est préférable de ne pas boire l’eau du robinet : préférer les eaux en bouteilles capsulées. Eviter la consommation de poisson, de viande et de volailles crus.

VIH - Sida

Prévalence non négligeable du VIH - sida. Des mesures de prévention doivent être appliquées.

Epidémie de grippe aviaire

A ce jour, Brunei n’a déclaré aucune nouvelle affection de grippe aviaire sur son territoire. Néanmoins, les recommandations générales d’hygiène ci-dessous, qui visent à se protéger des infections microbiennes, sont préconisées :

  • éviter de consommer des produits alimentaires crus ou peu cuits, en particulier les viandes et les œufs ;
  • se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon ou un soluté hydro-alcoolique qu’il est conseillé d’emporter dans ses bagages.

Pour de plus amples renseignements, consultez la fiche réflexe "Risques sanitaires".

Conseils généraux

Les conditions d’hygiène sont acceptables dans le pays. Cependant, en cas d’incident ou de problème grave de santé nécessitant une hospitalisation en milieu spécialisé, il y a lieu d’envisager, sous contrôle du médecin traitant, une évacuation vers Singapour, Bangkok ou la France.

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Infos utiles

Us et coutumes - Législation locale

L’attention des voyageurs est attirée sur les conséquences de l’introduction du code pénal islamique à compter du 22 avril 2014, et sur certaines mesures de précaution qu’il sera d’autant plus important d’observer que nombre de comportements désormais « criminels » sont, pour des Occidentaux, parfaitement innocents.

1) Tenue vestimentaire :

Les précisions qui ont été apportées jusqu’à présent par les autorités restent sujettes à interprétation, le public étant rappelé à l’impératif de « décence », sans que ce concept soit explicité de façon précise.

En conséquence, il convient de redoubler de prudence en matière d’habillement. Les vêtements occidentaux sont acceptés mais doivent respecter les critères locaux : les femmes sont invitées à privilégier les vêtements amples, à porter des manches longues, des robes ou jupes au-dessous du genou, voire à éviter le port du pantalon. Les maillots deux pièces sont à proscrire. Les hommes seront sans doute soumis à des mesures moins strictes, mais ils gagneront à ne pas porter des shorts courts.

2) Mœurs :

Il convient de bannir le baiser sur la joue pour saluer une personne du sexe opposé.

D’une manière générale, une grande discrétion est de mise concernant les gestes d’affection en public, en particulier avec les Brunéiens et les Brunéiennes, avec qui il convient de faire preuve de décence. Il est conseillé d’observer la plus grande retenue, nombre d’attitudes et de comportements habituels pour des Occidentaux, pouvant être considérés comme inappropriés et passibles de sanctions pénales sévères.

Les relations homosexuelles sont considérées comme un crime, et sont lourdement punies (flagellation).

3) Alcool :

La consommation d’alcool est rigoureusement interdite. Cependant les étrangers non musulmans peuvent consommer, en privé, l’alcool qu’ils auront importé selon un quota, actuellement de deux bouteilles de boisson alcoolisée et de 12 canettes de bière par voyageur adulte et non musulman. Il est impératif de conserver la copie de la déclaration en douane remise lors de l’arrivée afin de la produire en cas de contrôle. Les étrangers musulmans ne seront pas autorisés à importer de l’alcool au Brunei.

L’ivresse publique ainsi que la consommation d’alcool en public sont passibles de lourdes peines, et il convient de ne pas consommer d’alcool, même en privé, en compagnie de Musulmans. Il ne faut en aucun cas fournir d’alcool aux Musulmans, qui encourent de très lourdes peines.

4) Religion :

Il devient indispensable de se garder avec les Brunéiens musulmans de toute conversation sur la religion. Tout propos pouvant être considéré soit comme insultant pour l’islam, soit comme une promotion d’une autre religion peut être considéré comme un crime.

5) Drogue :

Toute importation ou consommation de stupéfiants est sévèrement réprimée et peut être passible de la peine de mort.

Divers

Le Brunei est situé dans la zone équatoriale asiatique mais en dehors des risques de typhons. Le climat est donc chaud et très humide, avec des pluies fréquentes en toute saison.

Le Brunei étant une ancienne colonie britannique, l’anglais y est couramment utilisé.

Contacts utiles

  • Police (urgence) : 993
  • Ambulances : 991
  • Pompiers : 995
  • Centre national de secours et de recherche : 998
  • Jerudong park medical centre : +973 2 611 433
  • Hôpital RIPAS : tél.: +673 224 2424
©2010 Ministère des Affaires étrangères et du Développement international