Gouvernance



Les enjeux en matière de gouvernance à Rio +20

Pour doter le développement durable d’un socle solide et pérenne pour affronter les défis futurs, il est essentiel d’arriver à un résultat ambitieux sur le cadre institutionnel du développement durable, l’un des deux thèmes officiels de Rio+20. En effet, les piliers social, économique et environnemental du développement durable sont complémentaires mais le cadre institutionnel existant peine à mettre en œuvre les synergies nécessaires.

Par ailleurs, le pilier environnemental est trop faible : il est indispensable de le doter d’une capacité d’impulsion politique et de pilotage à la hauteur des enjeux. Ce diagnostic est très largement partagé : c’est la raison pour laquelle la France s’engagera avec détermination à Rio+20 sur ce sujet.

Illust: Siège du PNUE à (...), 116.7 ko, 350x213
Siège du PNUE à Nairobi.

La France s’engage à Rio +20 en matière de gouvernance

La France, avec ses partenaires européens, s’engage pour un résultat ambitieux sur la gouvernance à Rio+20. Elle défend :

  • le renforcement de la gouvernance internationale de l’environnement par la transformation du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) en agence spécialisée des Nations unies pour l’environnement basée à Nairobi ;
  • le renforcement la gouvernance internationale du développement durable dans son ensemble.

Ces réformes doivent être l’occasion de mieux mettre en valeur, au sein du nouveau cadre institutionnel, la place de la société civile et des acteurs non étatiques. C’est une question de démocratie mais aussi d’efficacité.

Mise à jour : 16.05.12