Gilles Jacquier



Journaliste français pour le magazine Envoyé spécial de France 2, Gilles Jacquier a été tué le 11 janvier 2012 à Homs en Syrie.

Distingué par plusieurs grands prix de journalisme dont le prestigieux Prix Albert-Londres audiovisuel en 2003, Gilles Jacquier avait commencé sa carrière de grand reporter en 1999. Il a couvert de nombreux conflits : Irak, Afghanistan, Kosovo et le conflit israélo-palestinien, pendant lequel il avait été blessé par un tir de sniper à Naplouse, en 2002.

Gilles Jacquier a été le premier journaliste occidental tué en Syrie.

Lors d’un entretien avec France 2, Alain Juppé a rendu hommage à Gilles Jacquier :

"Je voudrais aussi saluer la mémoire de Gilles Jacquier qui était un grand reporter, on le sait, et qui a poussé jusqu’au bout ce travail qui est celui de la liberté d’expression. L’un des moyens de lutter contre ce qui se passe en Syrie, c’est de dire la vérité. Et pour dire la vérité, il faut que les médias aient accès à la Syrie. C’est extraordinairement risqué, on vient de le voir, mais c’est à l’honneur je crois du métier de journaliste de prendre ces risques pour faire prévaloir la vérité et la libre expression démocratique."