Favoriser la relance de l’activité et le développement d’Haïti : l’agriculture



Illust: , 80.4 ko, 263x197

La dette de la République d’Haïti auprès de l’AFD a été annulée en 2010.

A travers l’appui budgétaire au gouvernement haïtien, il a été possible de financer pour près de 900KEUR, l’achat de 650 tonnes de semences et engrais pour les campagnes agricoles 2010 et 2011.

Les appuis à l’agriculture dans l’Arcahaie et le Plateau central ont permis la réparation de deux importants barrages, la construction de 25km de nouveaux canaux irrigants principalement des plantations de banane plantain et de maraîchage, construction et réparation d’aqueducs, d’ouvrages de prise, et de canaux anciens. Ce programme a permis de valoriser plus de 7 000 ha de terres à travers la réhabilitation et l’extension de 8 périmètres irrigués et le renforcement de 7 associations d’irrigants concernant plus de 2 350 usagers.

Sur le Plateau central, 80 micro-entrepreneurs ont été formés et accompagnés, 160 micro-entrepreneurs ruraux bénéficieront de microcrédits pour développer leur activité d’ici fin 2012.

L’AFD a engagé en 2011 deux projets de développement agricole conformément au souhait des autorités haïtiennes qui ont fait de ce secteur le premier pilier de la refondation économique du pays. Le premier projet concerne un appui à la filière café (0,9M€) via le renforcement de coopératives. Le second vise la relance des filières maïs et œufs dans le Sud d’Haïti (4,5M€).