Adopter au Paraguay



La convention de La Haye du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale est entrée en vigueur au Paraguay le 1er septembre 1998.



Personnes pouvant accéder à l’adoption :
Pictogramme pour les couples mariés sans enfant sont acceptés les couples mariés sans enfant sont acceptés
Pictogramme pour les couples mariés avec enfant sont acceptés les couples mariés avec enfant sont acceptés
Pictogramme les célibataires sont acceptés les célibataires sont acceptés

Avant propos : Exigences du droit français

Depuis 1998, la France et le Paraguay sont liés par la Convention de La Haye du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale.

L’adoption internationale n’est accordée qu’exceptionnellement et à défaut d’adoption par des nationaux. La préférence est donnée à des nationaux ou des étrangers résidant définitivement dans le pays plutôt qu’à des étrangers ou nationaux domiciliés à l’étranger.

Le Centre des adoptions, autorité centrale paraguayenne, a fait savoir que depuis l’entrée en vigueur dans le pays de la Convention de la Haye en 1998, le respect du principe de subsidiarité (priorité accordée à l’adoption nationale) n’a pas permis de proposer d’enfants à l’adoption internationale.

Aussi, l’Autorité centrale paraguayenne souhaite, en l’absence d’enfants proposables, qu’aucun dossier de demande d’adoption ne lui soit, pour l’instant, transmis

Nombre d’enfants adoptés :

  • 2011 : 0
  • 2012 : 0
  • 2013 : 0

Mise à jour : janvier 2014