Ratification par le Cap-Vert du Statut de Rome de la Cour pénale internationale (14 octobre 2011)



Je me félicite vivement que le Cap-Vert ait ratifié, le 10 octobre 2011, le Statut de Rome de la Cour pénale internationale, et salue la décision ainsi prise par le gouvernement de ce pays.

La Cour incarne un ordre international fondé sur des règles visant à ce que les crimes les plus graves qui touchent la communauté internationale ne restent pas impunis et à ce que leurs auteurs soient poursuivis d’une manière équitable et indépendante. L’Union européenne milite de longue date pour la ratification du Statut de Rome.

Par cette décision, le Cap-Vert a une nouvelle fois confirmé son attachement à l’État de droit. La ratification par le Cap-Vert, qui devient ainsi le 119ème pays partie au Statut de Rome de la Cour pénale internationale, montre que de plus en plus d’États partout dans le monde apportent leur soutien à la Cour.