Les consuls honoraires



Au moment de prendre son poste Pour toute nomination à un emploi dans un poste diplomatique ou consulaire, la mission doit adresser au protocole une "Notification de de nomination et de prise de fonctions" (NNPF).



  • Les consuls honoraires, qui sont généralement français ou résidents de longue durée, sont considérés comme fonctionnaires consulaires d’un statut particulier ; ils sont autorisés à exercer une activité professionnelle rémunérée et accomplissent, en principe, leur mission bénévolement.

La présentation d’un candidat suppose l’existence préalable du poste consulaire. L’ouverture d’un nouveau poste doit recevoir, à la suite d’une demande spécifique de la mission diplomatique, l’accord des autorités françaises lequel est notifié par le Protocole.

Un ressortissant français, une personne ayant la double nationalité, française et étrangère, ou un résident de longue durée ne peut être consul honoraire s’il est élu au suffrage universel, fonctionnaire ou agent de l’État français ou d’une collectivité territoriale, magistrat consulaire, professeur dans un établissement d’enseignement supérieur si cette dernière activité est exercée à titre principal. .

Nomination :
  • demande de nomination présentée exclusivement par l’Ambassade accompagnée d’un curriculum vitae (en 5 exemplaires) où figure l’adresse des locaux consulaires
  • lettre d’admission envoyée par le Protocole à l’Ambassade, après accord des autorités compétentes
  • exequatur
  • fiche consulaire adressée par l’Ambassade au Protocole
  • notification de nomination et de prise de fonctions (voir infra).

Mise à jour : juillet 2012