Juillet 2011 - Aide humanitaire de 88.000 €



Le 2 février 2011 a marqué le « premier jour » de la colère au Yémen, qui rejoint dès lors le mouvement contestataire régional du « Printemps arabe ». Des manifestations se sont étendues peu à peu à l’ensemble des grandes villes du pays et, l’Etat d’urgence est instauré en mars 2011.

Le nombre de déplacés croît quotidiennement dans le sud du Yémen. À la date du 15 juillet 2011, il est estimé à plus de 60.000 personnes.

Le Ministère des Affaires étrangères soutient les branches du croissant-rouge yéménite, via le financement de la Croix-Rouge Française, laquelle est engagée depuis l’année 2006 dans des projets de développement dans les gouvernorats de Chabouah et de Dhamar.

Ce projet permettra de faire don de deux ambulances à la branche de Sana’a, d’une ambulance à la branche de Dhamar, et d’une ambulance à la branche de Chabouah.

YÉMEN- ONG 30 mai 2011 copie2