Côté d’Ivoire : Aide humanitaire de 200.000 €



Depuis l’arrestation du Président sortant Laurent Gbagbo le 11 avril 2011, qui a mis fin à la crise postélectorale en Côte d’Ivoire, l’Ouest du pays demeure dans une situation humanitaire préoccupante, et ce malgré le retour progressif des réfugiés du Libéria et des déplacés internes.

Les bâtiments publics, notamment les hôpitaux et les centres de santé, ont été, pour la plupart, pillés. Les réserves d’intrants pharmaceutiques, effectuées avant le début de la crise, ont été consommées entièrement.

Le ministère des Affaires étrangères s’implique dans l’approvisionnement en intrants pharmaceutiques dans l’Ouest du pays, via le financement de l’ONG Pharmacie et Aide Humanitaire.

Ce projet permettra d’approvisionner les structures sanitaires des localités de Duékoué et Danané, dans la Région des 18 Montagnes, et bénéficiera en priorité aux femmes et aux enfants, aux patients souffrant de maladie chronique ou d’infection, aux déplacés dont le nombre est estimé par le Haut Commissariat aux Nations Unies pour les Réfugiés, en juin 2011, à 132 188 personnes, ainsi qu’aux populations réfugiées au Libéria et revenant en Côte d’Ivoire.