L’action extérieure de la France pour l’eau et l’assainissement



L’eau, bien public local, enjeux régionaux et mondiaux

L’eau est un bien public local qui doit être géré au niveau du territoire dans le cadre naturel du bassin versant. Les ressources en eau douce sont cependant inégalement réparties à la surface du globe et selon les régions, limitées en quantités disponibles pour les divers usages : eau de boisson, agriculture, industrie et énergie. Faute d’une gestion adéquate de la qualité de l’eau, elles sont de plus en plus menacées par les pollutions humaines, industrielles et agricoles.

La pression démographique et l’urbanisation intensifieront ces tensions, avec des régimes alimentaires et des modes de vie plus consommateurs d’eau, l’accroissement de la pression agricole et des besoins pour le développement économique. Les effets du changement climatique sur le cycle de l’eau se font déjà ressentir en augmentant la variabilité hydrologique et en compliquant la gestion des phénomènes extrêmes (sécheresses, inondations) dont la fréquence devrait augmenter. Certaines régions seront très affectées par l’intensification du stress hydrique ou, au contraire, par la fonte des glaciers, entraînant des modifications profondes dans l’habitat et la répartition démographique. Sécuriser l’alimentation en eau pourrait représenter un quart de l’ensemble des coûts d’adaptation aux changements climatiques jusqu’en 2050.

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (2.5 Mo).

Consulter et télécharger

English version "France’s external action in the water and sanitation sector"

 

Tous droits d’adaptation, de traduction et de reproduction par tous procédés, y compris la photocopie et le microfilm, réservés pour tous pays.

 

Mise en ligne : 20.01.11