Situation en Tunisie (17 janvier 2011)



La France condamne avec la plus grande fermeté les bandes criminelles qui sévissent en Tunisie et ceux qui les soutiennent avec l’espoir vain de remettre en cause les changements intervenus de manière constitutionnelle.

Nous saluons le civisme exemplaire de la population tunisienne, qui garde son calme, se mobilise pour que la vie normale reprenne son cours le plus vite possible et a mis en place, conformément à l’appel du premier ministre, dans tous les quartiers sensibles des dispositifs citoyens de sécurité.

Nous encourageons les responsables politiques à conforter au plus vite le processus de transition en annonçant sans tarder la formation du nouveau gouvernement.

Pour en savoir plus

"L’aspiration des Tunisiens à plus de démocratie et à plus de liberté ne pourra être satisfaite que si des élections libres sont organisées dans les meilleurs délais."