Haïti : envoi d’une mission médicale d’urgence (26 octobre 2010)



Bernard Kouchner a décidé l’envoi d’ici la fin de la semaine d’une mission médicale en Haïti dans le cadre des efforts internationaux pour lutter contre l’épidémie de choléra qui sévit actuellement dans le pays. Cette mission est dirigée par un spécialiste français de la lutte contre le choléra. Il apportera un appui médical et scientifique au ministère de la Santé haïtien auprès duquel une équipe de coopérants français est déjà sur place.

Par ailleurs, une attention particulière sera apportée aux jeunes enfants, en particulier dans les 300 crèches et orphelinats d’Haïti. Une mission d’appui médicale composée d’un médecin et de deux puéricultrices sera dépêchée dans les prochaines heures depuis les Antilles pour renforcer notre capacité d’action en faveur des enfants dans les domaines de la pédiatrie et la puériculture.

Bernard Kouchner a également décidé d’accorder une subvention exceptionnelle d’un montant de 100 000 euros pour apporter, en partenariat avec la Croix-Rouge française, une aide d’urgence aux structures de la petite enfance menacées par l’épidémie.

Le ministère des Affaires étrangères étudie parallèlement la possibilité d’un renforcement de la capacité des Centres de Traitement du Choléra. La présence en Haïti de nombreuses ONG, en particulier françaises, facilite la mise en place de centres de traitement du choléra. Plusieurs sont déjà opérationnels dans le nord. Les premiers se mettent en place à Port au Prince. L’Ambassade à Port au Prince et le Centre de crise à Paris sont en relation avec les responsables de ces ONG pour aider ces centres et apporter un soutien logistique. Parallèlement, le ministère des Affaires étrangères est en lien avec le programme alimentaire mondial en Amérique centrale pour faciliter l’acheminement de matériels d’hygiène de l’eau.

L’ensemble de ces actions sont conduites en étroite liaison avec les organisations et agences des Nations unies et en premier lieu avec l’Organisation mondiale de la santé.