Géographie (Source : MFE)



Géographie

Pays semi-aride, la Namibie est traversée par deux déserts couvrant les deux tiers du pays, le Kalahari à l’est, le Namib à l’ouest, séparés au centre par un plateau d’une altitude moyenne de 1 000 m. Du fait du courant du Benguela, qui remonte de l’Antarctique, les côtes baignées par l’Atlantique connaissent une riche vie aquatique.

Le climat du plateau central, plutôt modéré l’hiver (juin-août) avec cependant des nuits froides, se caractérise par des étés relativement humides et chauds durant la journée (décembre-février). A Windhoek, les températures sont comprises entre 6 ° et 25 ° l’hiver et entre 17 ° et 40 ° l’été.


Histoire

L’occupation allemande de la Namibie (1894 – 1914) est marquée par la répression et les déportations de 1904–1907 qui déciment 50 % des Namas et 80 % des Herreros révoltés. La Namibie est confiée en mandat à l’Union sud-africaine par la SDN après le traité de Versailles.

Le "territoire du Sud-ouest africain", transformé de fait en cinquième province sud-africaine en 1948, subit le régime d’apartheid. L’Afrique du Sud continue d’occuper ce territoire, bien que les Nations Unies l’ait déchue de son mandat en 1966. La Namibie n’accède à l’indépendance qu’en 1990.

Le pays est politiquement stable depuis l’indépendance, du fait de l’hégémonie électorale de l’ancien mouvement de libération SWAPO (South West Africa People’s Organisation).


Mise à jour : 27.03.14