Première réunion de suivi de la conférence d’examen du TNP de 2010 (28 septembre 2010)



La France organisera à Paris en 2011 la première réunion de suivi de la Conférence d’examen du TNP de 2010 par les cinq puissances nucléaires reconnues par le TNP : France, Chine, Russie, Royaume-Uni, Etats-Unis ("P5"). Nous l’avons annoncé lors de la réunion de haut niveau conviée le vendredi 24 septembre par le Secrétaire général des Nations unies en marge de l’Assemblée générale à New York, et visant à "revitaliser les travaux de la Conférence du désarmement et faire avancer les négociations sur le désarmement multilatéral".

Le Secrétaire général des Nations unies a salué cette initiative, soutenue par les quatre autres puissances nucléaires reconnues par le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (Chine, Etats-Unis, Royaume-Uni et Russie).

Cette démarche illustre la volonté du P5 de poursuivre la mise en œuvre d’actions concrètes destinées à assurer le plein respect de leurs engagements à l’égard du TNP.

La dernière conférence d’examen du TNP, en mai dernier, a permis d’adopter au consensus des plans d’action pragmatiques qui abordent la question nucléaire de façon globale et équilibrée. Chaque Etat partie doit désormais remplir la part qui lui revient pour progresser vers un monde plus sûr. Le P5 est prêt à assumer sa responsabilité à cet égard.

Cette réunion du P5 s’inscrit dans la logique de transparence promue par le Président de la République à Cherbourg en 2008. Elle sera également le prolongement de la Conférence du P5 tenue à Londres en septembre 2009, qui avait permis d’avancer de manière positive sur les mesures de transparence et de confiance.