Commission Économique pour l’Europe des Nations Unies (CEE-NU)



I. Présentation de la Commission Économique pour l’Europe des Nations Unies (CEE-NU)

Créée en 1947 par le Conseil économique et social de l’ONU, la CEE-ONU est l’une des 5 commissions régionales de l’ONU. Elle compte 56 États membres (UE, CEI, États-Unis, Canada, Israël).

Sa mission consiste à promouvoir l’intégration économique pan-européenne et à fournir une assistance aux pays à économies en transition.

La gouvernance s’organise comme suit :

  • La Commission pour l’Europe est le principal organe de gouvernance et tient en moyenne une réunion une fois par an pour prendre les décisions principales.
  • Les Comités Sectoriels, sous l’autorité du Comité Exécutif, sont en charge des travaux techniques (politique environnemental, transports intérieurs, énergie durable, commerce, coopération et intégration économique, bois…) et associent largement le secteur privé. Enfin, la CEE-NU organise tous les 2 ans une grande session qui permet de dresser un panorama complet de ses activités.
  • Les Domaines d’Activités Prioritaires sont l’environnement (qui s’est beaucoup développé ces dernières années avec la signatures de 5 conventions régionales), les transports, l’énergie et l’assistance aux pays en transition (nouveau comité pour la coopération et l’intégration économique). Les travaux normatifs des groupes techniques de la CCE-ONU concernent la quasi-totalité des activités industrielles : transports (construction automobile mais aussi signalisation routière et nomenclature des grands axes européens), énergie, bois, agroalimentaire.

II. Relations avec la France

La France apporte des contributions extra budgétaires dans les domaines de l’énergie et de l’environnement.

Les secteurs d’activité auxquels nous attachons le plus d’importance sont :

1. L’environnement ;
2. L’énergie ;
3. Les transports.

Mise en ligne : 16.11.10