Enseignement bilingue francophone



1. Définition générale

L’enseignement bilingue francophone est en développement rapide dans le monde. Environ 2 000 000 élèves sont actuellement scolarisés dans les sections bilingues francophones qui existent dans 53 pays du monde répartis sur les cinq continents. Le développement de ces dispositifs d’enseignement bilingue une priorité pour la France et pour un nombre croissant de pays partenaires, qui officialisent et structurent ce type d’enseignement.

Au sein des « sections bilingues », l’enseignement est dispensé aux élèves en deux langues : principalement dans la langue locale, mais aussi pour partie en français. Il ne s’agit donc pas seulement d’un enseignement du français, mais aussi d’un enseignement en français, le français étant langue véhiculaire pour l’apprentissage d’une ou plusieurs disciplines non linguistiques (DNL). Il est fréquent que les élèves de ces sections étudient aussi une troisième, voire une quatrième langue vivante.

Selon les pays et selon les établissements, les établissements proposent une ou plusieurs DNL en français dans le cadre du cursus bilingue francophone (physique, chimie, histoire, géographie, mathématiques, biologie, mais parfois aussi économie, musique, etc). Principalement implantées dans l’enseignement secondaire général, les sections bilingues francophones se développent désormais dans l’enseignement primaire, dans l’enseignement supérieur et dans l’enseignement professionnel.

2. Objectifs et contenus

Les objectifs, les programmes et contenus sont définis par les autorités éducatives locales. Les professeurs sont nationaux (avec la présence dans certains établissements d’un lecteur mis à disposition par le Ministère des Affaires étrangères ou d’un assistant de français mis à disposition par le Ministère de l’Éducation, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche). Selon les pays, et selon les dispositifs institutionnels, la certification de fin d’études secondaires des élèves de section bilingue consiste en un diplôme national comportant la mention « bilingue », des examens officiels de français langue étrangère (DELF scolaire, DELF, DALF) ou une simple attestation de cursus de la part de l’Ambassade de France.

Ces sections bilingues ou européennes constituent des viviers d’excellents francophones et sont, pour les élèves, une voie privilégiée pour accéder aux études universitaires, localement (dans les filières francophones supérieures) ou en France. D’une manière générale, leur grande efficacité est un atout pour l’ensemble de notre dispositif de coopération linguistique.

Le soutien apporté à ces sections par le ministère des Affaires étrangères est important : offre documentaire, soutien à la formation initiale et continue des enseignants, ingénierie éducative, mise à disposition de lecteurs natifs ou de conseillers pédagogiques, soutien à l’élaboration de matériel pédagogique, identification de partenaires, création de sites Internet.

Le site Internet Le Fil du bilingue, créé par le ministère des Affaires étrangères avec le Centre international d’études pédagogiques, vient en appui à l’ensemble des sections bilingues francophones dans le monde.

fil bilingue 121010

http://lefildubilingue.org/

Mise à jour : 12.10.10