Volontariat d’Initiation et d’Echanges – Programmes Jeunesse Solidarité Internationale (JSI) et Ville Vie Vacances Solidarité Internationale (VVVSI)



La nouvelle politique "Priorité Jeunesse" a été adoptée lors du Comité interministériel de la jeunesse (CIJ) du 21 février 2013. Elle s’articule autour de 13 chantiers prioritaires, parmi lesquels figurent ceux de l’engagement et de la mobilité européenne et internationale de la jeunesse. Le ministère des Affaires étrangères est naturellement impliqué sur ces deux chantiers.

Une étude d’opinion réalisée en 2012 par l’Agence française du Développement (AFD) sur le thème des jeunes européens et de l’aide au développement relevait le fort désir d’engagement des jeunes français dans le domaine de la solidarité internationale, et ce majoritairement auprès des associations.

De fait, de très nombreuses structures associatives proposent aux jeunes de participer à des actions de solidarité internationale à l’étranger, leur permettant de vivre une première expérience de découverte des réalités internationales dans une démarche affirmée de citoyenneté (chantiers de solidarité, missions courtes, chantiers de jeunes bénévoles…).

Parallèlement à l’affirmation de leur place sur la scène internationale, les collectivités territoriales ont également développé des dispositifs d’appui à la mobilité des jeunes dans le champ de la solidarité, notamment dans le cadre de leurs actions de coopération décentralisée.

Le ministère est attentif à ce que la jeunesse puisse marquer sa solidarité et s’impliquer dans des projets de développement hors de nos frontières, dans un cadre sécurisé, porteur de qualité et respectueux des attentes des partenaires.

La plateforme France Volontaires, soutenue par le ministère des Affaires étrangères, constitue à ce titre un espace privilégié d’échanges et de concertation entre les mouvements de jeunesse et d’éducation populaire, les acteurs des chantiers de jeunes bénévoles et de solidarité, les collectivités territoriales et les pouvoirs publics, notamment autour des enjeux de qualité, de sécurité, de partenariat liés à cette famille de volontariat. Les espaces volontariat qu’elle a ouvert dans 25 pays sont également des outils au service de ces jeunes volontaires. Le Comité interministériel de la jeunesse a désigné la plateforme comme l’un des opérateurs dans le champ de la mobilité.

Par ailleurs, le ministère des Affaires étrangères a développé un dispositif d’appui pour favoriser l’engagement des plus jeunes (16-25 ans) sur des actions de solidarité construites sur une base partenariale et favorisant la rencontre et les échanges interculturels. Ce dispositif est constitué de deux programmes : Ville vie vacances solidarité internationale (VVVSI) et Jeunesse solidarité vnternationale (JSI). Il est le fruit d’un travail paritaire entre les pouvoirs publics et le monde associatif, associés dans sa gestion. Le programme VVV SI existe depuis 1991, et le programme JSI depuis 1997.

Le programme VVVSI est une déclinaison du programme Ville vie vacances, piloté par l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé), opérateur de l’État chargé de mettre en œuvre les politiques publiques en faveur de la cohésion sociale et de l’égalité des chances. Il est réservé aux jeunes des quartiers prioritaires relevant de la politique de la ville.

Depuis leur création, les programmes JSI et VVV/SI, gérés par le FONJEP pour le compte du MAE, ont permis la réalisation de plus de 1 500 micro projets de solidarité internationale impliquant près de 20000 jeunes français dans plus d’une quarantaine de pays différents et en France. Chaque année, une centaine de projets sont cofinancés mobilisant un millier de jeunes.

Mise à jour : 11.04.13