La France et les États-Unis renforcent leur partenariat universitaire



Le ministère des Affaires étrangères soutient depuis 2002 le programme « Alliance » entre 3 universités françaises, l’Université de Paris I - Panthéon-Sorbonne, l’École Polytechnique et Sciences Po-Paris et l’université américaine Columbia.

L’objectif de ce partenariat est d’accroître la mobilité des étudiants, chercheurs et enseignants, d’intensifier la coopération franco-américaine en matière de recherche, tout en stimulant et facilitant la recherche, le débat public, avec un accent particulier sur les approches pluridisciplinaires et les problématiques liées à la mondialisation.

Le programme « Alliance » se dote aujourd’hui d’un fonds commun de 2 millions de dollars à l’occasion du comité exécutif du programme qui se tient à Paris. La contribution de 50 % à ce fonds de l’université de Columbia correspond à l’apport français : ministère des Affaires étrangères (56%), Conseil régional d’Île de France (12,5 %) et les trois établissements d’enseignement supérieur (10,5 % chacun).

Ce fonds commun va permettre au programme « Alliance » de développer ses activités à une plus grande échelle :

  • les doubles cursus (niveaux licence, master et doctorat). Près de 200 étudiants français et Américains seront concernés en 2011-2012 ;
  • l’invitation de 27 professeurs Français et Américains pendant l’année universitaire 2011-2012 ;
  • les appels à projets conjoints et les aides à la mobilité doctorale ;
  • le soutien aux collaborations structurantes et de longue durée sera renforcé à travers deux thèmes prioritaires : le changement climatique et les études africaines ;
  • les programmes de conférences, dont le succès depuis 2002 va croissant (230 conférences au total, 2 655 participants pour 36 conférences en 2009) seront poursuivis.

Avec la dotation du programme « Alliance », les instruments d’appui à la coopération pour l’enseignement supérieur et la recherche avec les États-Unis se diversifie. La France dispose ainsi de cinq fonds avec les plus grandes universités et d’un fonds transversal pour amplifier les échanges universitaires et scientifiques. Le programme « Alliance » innove et permet que des établissements d’enseignement supérieur français contribuent directement à l’investissement et prennent le relais du ministère des Affaires étrangères dans la gestion du programme.

Depuis le début des années 1990, le ministère des Affaires étrangères s’est engagé dans des fondations universitaires américaines afin de développer les partenariats transatlantiques en matière de formation supérieure et de recherche. Des ressources publiques investies à parité avec les universités de Berkeley, de Stanford, de Chicago et du MIT, dans des fonds gérés par celles-ci, soutiennent ainsi depuis bientôt vingt ans des projets pédagogiques ou scientifiques bilatéraux.

Mise en ligne : 5.02.10