Transports



Infrastructures routières

Il est fortement recommandé de ne pas utiliser les "diablos rojos", autobus traditionnellement affectés au transport public et réputés, outre leurs couleurs vives, pour leur dangerosité et leur absence totale de normes de sécurité. Ce système de transport est progressivement remplacé par celui, beaucoup plus fiable, des "métro bus" dans la ville de Panama et ses environs.

Le réseau routier est d’assez bonne qualité sur les grands axes. Un véhicule à quatre roues motrices est recommandé pour circuler sur les routes secondaires. Des autobus assurent des liaisons vers les principales villes de province ainsi que vers le Costa Rica. Dans l’autre sens, la route panaméricaine s’arrête dans la province du Darien, avant la frontière colombienne. L’accès à ce pays ne peut se faire que par voie aérienne ou maritime.

L’approvisionnement en carburant est assuré convenablement et régulièrement sur l’ensemble du territoire.

En cas d’accident et en l’absence de blessés, il convient désormais d’établir un constat entre automobilistes. Dans les faits, cette pratique reste cependant peu répandue, les automobilistes préférant laisser les véhicules sur place dans l’attente de l’établissement du constat par la police.

L’assurance des véhicules personnels est obligatoire. La conduite au Panama, et plus particulièrement dans la capitale, est assez dangereuse du fait des infractions très fréquentes aux règles élémentaires du code de la route.

La route panaméricaine est particulièrement dangereuse. Plus de 38.000 accidents et 385 morts sur les routes en 2013, soit plus du double de la France si on le rapporte au nombre d’habitants. La plus grande prudence est recommandée sur les routes et la conduite de nuit est fortement déconseillée.

Utilisation des taxis

Consulter la rubrique « Sécurité » de la présente fiche.

Transport aérien

Les principales villes et sites touristiques du pays, ainsi que les archipels des San Blas (Atlantique) et Las Perlas (Pacifique) sont desservis par des lignes aériennes intérieures.

L’aéroport international de Panama-Tocumen, en cours d’agrandissement, est régulièrement desservi par les compagnies COPA (Panaméenne), Air France, American Airlines, Continental, Delta, Iberia, Taca.