Sécurité



  • En raison de la dégradation de la situation sécuritaire, il est demandé à nos ressortissants en Libye de quitter le pays d’urgence et de se mettre en relation avec notre Ambassade.

L’insuffisant déploiement des forces de sécurité, la prolifération des armes et la présence de différents groupes armés imposent la plus grande prudence et une vigilance permanente, notamment lors des déplacements, lesquels doivent être limités au strict nécessaire. Ce contexte favorise par ailleurs le développement de la délinquance et de la criminalité de droit commun (braquages, «carjackings»…).

Il est vivement recommandé de se faire connaître de l’ambassade de France en appelant le +218.91.98.97.091 (depuis la France) ou le 091.98.97.091 (depuis la Libye).

Enfin, il convient d’essayer de rester joignable en permanence. Les communications téléphoniques sont encore aléatoires.

Consignes de précaution et de prudence

Il est conseillé aux ressortissants français actuellement en Libye de respecter les consignes de précaution et de prudence, et notamment :

  • se tenir à l’écart des rassemblements et des mouvements de foule,
  • proscrire les déplacements nocturnes,
  • adopter une attitude de réserve et de discrétion en toutes circonstances.
Zones frontalières
  • Les zones frontalières avec l’Algérie, la Tunisie (dans sa partie sud), le Niger, le Tchad et le Soudan présentent un fort risque d’insécurité lié à la présence de bandes armées, voire de terroristes. Ces zones sont à éviter absolument.
Navigation de plaisance
  • Il est recommandé aux plaisanciers d’éviter les eaux territoriales libyennes et de faire preuve de la plus grande prudence et de la plus grande vigilance.