Infos utiles



Législation en matière de stupéfiants

Les contrôles et les sanctions liés à la consommation, la détention et le trafic de drogues ont été considérablement accrus récemment par les autorités équatoriennes.

La législation équatorienne, qui s’est encore renforcée en 2002, est particulièrement sévère pour tous les délits relatifs aux stupéfiants : (consommation, détention, trafic). Elle n’établit en outre aucune distinction entre drogues dites douces ou dures.

Les contrôles opérés dans les aéroports sont minutieux et la découverte d’une dose de drogue même minime entraîne une mise en détention préventive immédiate. Les peines encourues pour transport, trafic et détention peuvent aller jusqu’à 16 ans de prison. Les conditions carcérales en Équateur (Quito comme Guayaquil) sont particulièrement difficiles.