Suisse



Le degré supérieur ou tertiaire – selon la terminologie locale – de l’éducation en Suisse est très diversifié. Les hautes écoles universitaires (HEU), écoles polytechniques fédérales (EPF), hautes écoles spécialisées (HES) et hautes écoles pédagogiques (HEP) : la Suisse propose une offre d’enseignement supérieur et de recherche étendue et variée.

Les études s’y déroulent selon le modèle international en trois cycles, le bachelor, le master et le doctorat (réservé aux hautes écoles universitaires). Toutes les hautes écoles ont en commun d’associer formation et recherche, formation continue et prestations de service pour des tiers.

Remarquées au plan international pour leurs performances, les hautes écoles contribuent de manière décisive au développement économique, culturel et social de la Suisse. A relever notamment :

  • La richesse et la qualité de l’offre de formation dans toutes les disciplines et tous les domaines,
  • L’ouverture du système des hautes écoles, fondamentalement accessible à toute personne disposant d’une formation préalable reconnue,
  • L’attrait international. Un bon quart des étudiants des hautes écoles suisses et plus de la moitié des post-docs ont un passeport étranger.

Les hautes écoles suisses occupent aujourd’hui des places de choix dans les classements mondiaux.

Le système d’enseignement supérieur suisse a connu ces dernières années de profondes mutations, principalement provoquées par l’adoption du processus de Bologne, la nécessaire harmonisation européenne des diplômes, la création des HES et des HEP.

Télécharger la fiche en format pdf

Mise à jour : 12.14