CHILDREN OF THE SUN



Adresse : 12 allée de Valançay - 72000 LE MANS
N° de téléphone/ télécopie : 02.43.77.18.40 / 02.43.87.55.70
Courriel : children.of.the.sun@wanadoo.fr
Présidente : Mme Nelly BELLANGER

I - Autorisations et habilitations

1 - Départements dans lesquels l’OAA est autorisé pour l’adoption

Les candidats à l’adoption ne peuvent s’adresser qu’à des organismes autorisés qui ont obtenu une autorisation délivrée par les services de l’Aide Sociale à l’Enfance de leur département de résidence. Children of the Sun est autorisé dans les départements suivants :

2 - Pays dans lesquels l’OAA est habilité pour l’adoption

Children of the Sun est habilité par le ministère des Affaires étrangères pour exercer son activité en ÉTHIOPIE.

II - Modalités de fonctionnement

1 - Présentation de l’organisme autorisé rédigée par lui-même

Children of the Sun est une association type loi 1901, autorisé dans 11 départements, œuvrant pour l’aide aux enfants originaires d’Éthiopie. L’association accueille, prépare et informe les candidats sur les divers aspects de l’adoption : juridiques, psychologiques et médicaux, et sur le pays lui même.

Elle effectue les démarches en France de traduction, légalisation des documents pour la constitution du dossier pour l’Éthiopie. Elle se charge des formalités administratives et juridiques dans le pays d’origine jusqu’à l’obtention du visa pour la venue en France de l’enfant.

Bien que les obligations françaises pour le suivi de l’enfant cesse à partir de l’adoption plénière, l’association assure, pour répondre aux exigences des autorités éthiopiennes, un suivi après l’arrivée de l’enfant au foyer, jusqu’au 18ème anniversaire de l’enfant.

En plus de l’assemblée générale, l’association propose et organise deux rassemblements annuels des familles adoptives. Elle publie une fois par an un bulletin d’information, de témoignages.

L’association apporte une aide sur place aux orphelins, aux enfants déshérités et aux enfants malades par des parrainages, l’aide au développement de projet, l’envoi de médicaments, etc.

2 - Critères d’acceptation des candidatures

Voir fiche ÉTHIOPIE

3 - Fonctionnement administratif

Le siège de l’association se situe : 12 allée de Valençay 72000 LE MANS. L’association se compose uniquement de bénévoles et d’une psychologue qui se tiennent à disposition des futurs adoptants pour répondre à leurs questions et leur apporter un soutien tout au long des démarches. L’association répond aux demandes qui lui sont adressées par courrier et tient une permanence téléphonique deux fois par semaine.

Les postulants doivent envoyer à l’adresse du siège social : une lettre de motivation accompagnée de la copie de leur agrément et de la notice (s’il en comporte une ), la copie des enquêtes sociales et psychologiques. Il leur sera retourné une fiche de renseignements à remplir et à renvoyer pour compléter l’étude du dossier.

Si la capacité de l’OAA le permet, il sera proposé aux candidats de rencontrer un couple de parents adoptifs, la psychologue et les responsables de l’association afin de déterminer la compatibilité de leur projet avec les exigences du pays et avec les particularités des enfants qui nous sont proposés en adoption. Ces entretiens permettront de statuer sur la possibilité de construire un « projet d’apparentement » et d’informer les candidats sur les divers aspects de l’adoption : juridiques, administratifs, médicaux et psychologiques.

L’association ne peut retenir que les candidatures qui sont conformes aux exigences de la législation éthiopienne. Les autorités éthiopiennes étant très vigilantes sur le choix des familles, l’association s’engage à n’instruire que les dossiers susceptibles d’être retenus par lesdites autorités.

Si la réponse est positive, elle transmet aux candidats la liste des documents à fournir pour la constitution du dossier à déposer auprès des autorités éthiopiennes et le projet d’apparentement sera signé conjointement par les postulants à l’adoption et l’OAA.

Les postulants devront constituer le dossier conforme aux documents stipulés sur la liste qui leur a été remise après l’acceptation de leur candidature.

L’association se chargera ensuite des démarches suivantes : traductions, légalisations, sur-légalisations, envoi dans le pays, démarches administratives et juridiques sur place, voyage.

L’ensemble des formalités accomplies en France par COTS se déroule sur une durée d’environ 2 à 3 mois.

Le représentant officiel de l’association en Éthiopie est en relation avec les autorités administratives et juridiques compétentes.

Après l’arrivée de l’enfant au foyer de ses parents adoptifs, l’association remplit ses obligations de suivi en fonction de la loi française jusqu’à l’obtention de l’adoption plénière en France, et un suivi annuel jusqu’à la majorité (soit le 18ème anniversaire) de l’enfant pour les autorités éthiopiennes.

Présentation de l’orphelinat du Toukoul et des formalités en Éthiopie :

L’association participe avec quatre autres O.A.A. françaises, à la gestion de l’orphelinat du Toukoul ( institution privée avec un contrat d’état) situé à Addis Abeba, qui recueille les enfants orphelins, abandonnés qui lui sont confiés par le MOLSA ( Ministère du Travail des Affaires Sociales ). L’âge des enfants varie de quelques mois à 14 ans, seuls ou en fratries.

C’est le ministère qui effectue les démarches pour que les enfants soient juridiquement adoptables.

L’orphelinat du Toukoul emploie une centaine de personnes pour environ 250 enfants : directeur, comptable, secrétaires, hommes d’entretien, gardiens, cuisinières, lingères, nurses, infirmières etc. Une pédiatre vient régulièrement à l’orphelinat, voit tous les enfants à leur arrivée au Toukoul. Elle suit la santé des enfants jusqu’à leur départ pour la France.

La décision d’attribuer un enfant à une famille est prise par la commission d’adoption de l’orphelinat qui statue en toute indépendance.

Les enfants sont préparés à leur adoption au sein de la structure. Une personne formée à cet effet, fait cheminer les enfants vers leur nouvelle vie notamment en feuilletant l’album photos de leur futur famille. Cette approche psychologique de leur future vie aide les enfants à se projeter dans l’avenir.

Les enfants de plus de 3 ans bénéficient d’une collaboration avec le lycée français d’Addis Abeba et participent deux fois par semaine à des cours intensifs de français et le reste de la semaine ils suivent la classe normale. Ceci dès lors où la commission d’adoption a proposé l’enfant à une famille adoptive. L’apprentissage du français pendant quelques mois favorisera la relation parents/enfants à l’arrivée.

Les dossiers sont réceptionnés par notre représentant en Éthiopie, qui se charge de faire exécuter les traductions en langue locale ainsi que les sur-légalisations, avant de les remettre au MOLSA (Ministère des Affaires Sociales) en vue d’une proposition d’apparentement. L’acceptation officielle de l’apparentement par les candidats, auxquels aura été présentés l’histoire et le dossier médical de l’enfant, permet l’établissement d’un contrat entre le MOLSA (Ministère des Affaires Sociales) et les futurs parents adoptifs, représentés par l’intermédiaire de notre correspondant local. Après la signature du contrat, le dossier sera déposé au Tribunal où notre correspondant vous représentera, ensuite il collectera le jugement et fera établir l’acte de naissance par la Municipalité d’Addis Abeba, se chargera de la demande de passeport, de la demande du visa de sortie et du visa d’entrée en France. Il organisera le départ de l’enfant adopté et bien que le coût du voyage et des taxes d’aéroport ne soit pas inclus dans le forfait que nous lui réglons, il fera le nécessaire pour réserver le billet d’avion et régler les taxes d’aéroport (à charge aux parents de procéder au remboursement des dépenses engagées par notre correspondant à cet effet).

III - Décompte de frais des procédures d’adoption

ÉTHIOPIE(décompte de frais accordé par la MAI le 03.09.2012)

  • Nombre de visas accordés pour des enfants pris en charge par cet OAA en 2013 : 39
  • Délai moyen d’attente : 12 mois à partir de l’envoi du dossier en Éthiopie.
  • Participation aux frais de fonctionnement de l’organisme : 1 560 €
  • Constitution de dossier : 780 €
  • Procédure locale : 6 920 €

Montant total à la charge des adoptants : 9 260 €.

Ce forfait ne comprend pas les voyages de l’enfant et de ses parents ni les frais de séjour sur place.

Mise à jour : janvier 2014