Projet de centre spirituel et culturel orthodoxe - Création d’un groupe de travail franco-russe (11 mars 2013)



En mars 2010, la Fédération de Russie s’est portée acquéreuse auprès de la France d’un terrain situé quai Branly dans le 7e arrondissement de Paris, afin d’y construire un centre spirituel et culturel orthodoxe russe.

Le projet initialement retenu en mars 2011, à l’issue du concours international, a cependant soulevé des difficultés de faisabilité technique et a donné lieu à des avis défavorables des services instructeurs français responsables de la protection du patrimoine.

En concertation avec les autorités françaises, la Fédération de Russie a donc décidé de solliciter la suspension provisoire de la demande de permis de construire qui avait été déposée. Suite à cette décision, un travail de révision profonde du projet s’est engagé, d’un commun accord entre la France et la Russie, afin que ce projet réponde pleinement aux exigences liées à sa faisabilité technique ainsi qu’à son insertion dans un site patrimonial exceptionnel.

Dans ce but, un groupe de travail conjoint franco-russe a été créé pour assurer le suivi du projet de centre spirituel et culturel orthodoxe russe à toutes les étapes clés de son processus afin de pouvoir vérifier s’il respecte à la fois les attentes de la Fédération de Russie et de l’Église orthodoxe russe, d’une part, mais aussi les exigences du droit français dans le domaine de l’urbanisme et de la protection du patrimoine, d’autre part.

La première réunion du groupe de travail a eu lieu le 5 mars dernier à Paris. Ce mécanisme de coopération contribuera à mener à bien dans les meilleurs délais ce projet important, symbole du renforcement de l’amitié entre les peuples russe et français.