Décembre 2012 - Aide Humanitaire de 270 000 €



La situation nutritionnelle dans la Zone de Lulingu demeure inquiétante en raison des fréquents déplacements de populations réduisant ainsi le niveau de sécurité alimentaire et nutritionnelle de celles-ci. Le conflit en avril 2012 entre les FARDC et divers groupes armés a provoqué des déplacements de plus de 300 000 civils. L’afflux de ces déplacés accroit la présente crise de disponibilité et d’accessibilité à la nourriture. La situation s’est encore détériorée à cause de l’instabilité sécuritaire aggravée depuis le mois d’octobre.

Le Ministère des Affaires Etrangères a décidé d’intervenir pour répondre aux besoins en termes de malnutrition aigue sévère.

L’action menée contribue, à travers le financement de l’ONG Action Contre la Faim, à la réduction de la morbidité et de la mortalité liées à la malnutrition aigue globale des enfants de moins de 5 ans et des femmes enceintes et allaitantes dans la zone de santé de Lulingu.

Le projet porte sur la mise en œuvre de capacités techniques et institutionnelles, en combinaison avec les structures de santé de l’Etat congolais, pour la prise en charge et la prévention de la malnutrition aigue sévère.