Somalie - meurtre d’un journaliste (21 janvier 2013)



La France condamne avec la plus grande fermeté le meurtre de M. Abdihared Osman, journaliste somalien de Radio Shabelle, survenu le 18 janvier 2013 à Mogadiscio, et présente ses sincères condoléances à ses proches.

Dans ces circonstances douloureuses, la France souhaite que toute la lumière soit faite sur ce crime et que ses auteurs soient identifiés et jugés. En 2012, 18 journalistes ont perdu la vie en Somalie en raison de leur engagement en faveur de la liberté d’expression et d’information. Radio Shabelle avait déjà payé un lourd tribut avec l’assassinat de plusieurs de ses membres, dont son directeur.

Alors que de nombreux défis attendent les nouvelles autorités somaliennes pour œuvrer à la consolidation de l’Etat, nous invitons ces dernières à tout mettre en œuvre afin que les journalistes puissent continuer à exercer leur profession sans risquer de le payer de leur vie.