Situation au Mali (Q&R- Extrait du point de presse - 10 janvier 2013)



Q : Que pouvez-vous nous dire sur les affrontements entre militaires maliens et les islamistes armés au nord de Mopti ? Qui sont les combattants : Aqmi, Mujao, Ansar Dine, les trois ? Est-ce que leur avancée vers le Sud se poursuit ? Cela va-t-il hâter l’intervention des forces internationales ?

R : Nous suivons toujours avec attention l’évolution de la situation au Mali, où des affrontements entre des groupes rebelles et les militaires maliens ont effectivement été signalés.

Nous restons préoccupés par ces opérations, qui fragilisent le processus de sortie de crise au Mali, et renouvelons notre appel à une fin immédiate de la progression des groupes armés rebelles vers le Sud du Mali. Il est urgent que des négociations politiques s’engagent dans les meilleurs délais, conformément aux exigences des dernières résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies.

Ces derniers événements soulignent une nouvelle fois la nécessité de procéder au déploiement rapide d’une force africaine au Mali ainsi que de la mission européenne de formation et de conseil.