Présentation



Depuis 2004, l’UE entretient avec les autorités nigérianes un dialogue politique au titre de l’article 8 de l’accord de Cotonou. Une feuille de route UE – Nigéria (« Joint way forward ») a été adoptée en juin 2009, qui met l’accent sur les enjeux suivants : dialogue politique, gouvernance, énergie, paix et sécurité.

L’engagement financier de l’UE au Nigéria au titre du 10ème FED (2008-2013) s’est élevé à 689 M€, concentrés essentiellement sur les secteurs paix et sécurité ; gouvernance et droits de l’Homme ; commerce et intégration régionale. L’UE consacre une grande partie de son aide (145 M €) au volet « paix et sécurité », visant à lutter contre les menaces transversale (paix et prévention des conflits dans le delta du Niger, et lutte contre le crime organisé, et en particulier le trafic de drogue).

A l’occasion de la quatrième rencontre ministérielle UE-Nigeria qui s’est tenue à Bruxelles en mai 2013, les deux parties ont réaffirmé leur engagement, acté en 2012, de coopérer pour traiter les causes profondes du défi sécuritaire dans le nord du pays (chômage, pauvreté, corruption). L’Union européenne et le Nigéria ont souligné que les difficultés sécuritaires dans le Nord du Nigéria ne peut être résolues uniquement par des moyens militaires mais nécessite le recours au dialogue et au développement.

La programmation du 11ème FED (2014-2020), actuellement en cours de discussion, prévoit à ce stade une enveloppe de 511,5 M€ dédiée aux secteurs de la gouvernance, de la santé et de la résilience (en particulier dans le nord du pays) et de l’électricité.


Mise à jour : 25.07.14