Israël - Gaza : déclaration du Porte-Parole (21 novembre 2012)



La France est extrêmement préoccupée par la poursuite des violences à Gaza et en Israël, dont les populations civiles sont les premières victimes.

Alors que les journalistes ont été mis en danger par des explosions intervenues cette nuit à Gaza, la France rappelle son attachement à la liberté de la presse et à la protection des journalistes.

Ainsi que le ministre des Affaires étrangères vient de la déclarer, il est de la plus grande urgence d’instaurer un cessez-le-feu durable.