La France et la promotion des financements innovants en faveur du climat



Reconnus depuis la conférence de Monterrey sur le financement du développement en 2002 comme des mécanismes permettant de contribuer à l’atteinte des objectifs de développement en complément de l’aide publique au développement (APD), les financements innovants suscitent un intérêt croissant.

Depuis plusieurs années, la France les promeut activement, au sein du Groupe pilote comme dans les enceintes internationales et européennes. Les financements innovants pourraient en effet contribuer, avec d’autres sources, à atteindre l’objectif des 100 milliards de dollars par an (soit environ 70 milliards d’euros) à partir de 2020 pour la lutte contre le changement climatique.