Formation d’une coalition des forces révolutionnaires et de l’opposition syrienne - Déclaration de Laurent Fabius (11 novembre 2012)



"Je salue l’accord intervenu à Doha pour créer la coalition des forces révolutionnaires et de l’opposition syrienne.

Je félicite le Président Moaz Al Khatib, les Vice-Présidents déjà désignés Ryiad Seif et Souheir Atassi et le Secrétaire général Mustafa Sabbagh pour leur élection à la tête de cette organisation qui a vocation à fédérer toutes les forces de la révolution syrienne.

Cet accord constitue une étape majeure dans le processus indispensable d’unification de l’opposition syrienne.

La France lui apporte son plein soutien, afin que cette coalition puisse constituer une alternative crédible au régime de Bachar El Assad. Je constate avec satisfaction que le Conseil national syrien, présidé par Georges Sabra que je félicite pour son élection, fait partie de cette alliance. J’espère qu’il pourra y jouer tout son rôle. La France s’engage à oeuvrer aux cotés de ses partenaires et au sein des Amis du peuple syrien en faveur de la reconnaissance internationale de cette nouvelle entité comme représentant les aspirations du peuple syrien, conformément à l’engagement pris par le Président de la République, François Hollande, dès le mois d’août 2012.

La France est disposée à apporter, en liaison étroite avec cette nouvelle coalition, une assistance accrue au peuple syrien, notamment dans le cadre du soutien qu’elle fournit depuis plusieurs mois aux conseils révolutionnaires civils.

La France, qui reconnaît le droit pour le peuple syrien à se défendre contre les agressions du régime criminel de Damas, forme le voeu que cette coalition puisse être rapidement confortée en bénéficiant de l’appui le plus large possible des Syriens comme de la communauté internationale."