Echanges culturels



L’engagement de la France dans le domaine des échanges culturels prend des formes multiples :

  • la réciprocité des échanges culturels entre notre pays et l’étranger ;
  • la dimension européenne de ces échanges ;
  • l’affirmation de la solidarité avec les autres cultures du monde en contribuant à leur développement.

Le réseau culturel français s’attache à développer, parallèlement à la diffusion des idées et des œuvres, des partenariats sur le long terme tels que les coproductions, les résidences d’artistes et de conservateurs, les débats d’idées, les jumelages entre institutions françaises et étrangères ou les transferts de savoir-faire.

FIAC (foire internationale de l'art contemporain) : la somme des hypothèses, 2011 de Vincent Mauger. Photo : MAE/F. de la Mure

Accueil d’artistes en France et à l’étranger : le programme des Résidences

Le programme des Résidences d’artistes s’articule autour de deux grands axes :

  • permettre aux écrivains, artistes et professionnels de la culture français de pouvoir effectuer des séjours à l’étranger, comme le proposent les programmes "Villa Médicis Hors les Murs" ou "Villa Kujoyama" ;
  • favoriser l’accueil d’écrivains et d’artistes étrangers confirmés ou émergents à Paris. C’est notamment l’objectif du programme de résidence au Centre international d’accueil et d’échanges des Récollets et de celui de la Cité Internationale des Arts.

Ce dispositif vise à accompagner et structurer les parcours à l’international d’artistes et auteurs émergents ou confirmés :

  • près de 350 créateurs de la scène française et internationale qui ont bénéficié au cours de leur carrière d’une résidence ;
  • 100 allocations forfaitaires sont attribuées chaque année à des artistes français, ou domiciliés en France depuis cinq ans, pour effectuer une résidence à l’étranger ;
  • 100 autres reviennent à des artistes étrangers dans le cadre des programmes d’accueil mis en place avec différents partenaires, dont la Ville de Paris.

Tous les détails sur ces programmes et les formulaires de candidature sont disponibles sur le site de l’Institut français.

Le Fonds franco-allemand

Créé à l’occasion du 40ème anniversaire du Traité de l’Élysée en 2003, le Fonds culturel franco-allemand en pays tiers est un symbole de l’amitié entre la France et l’Allemagne.

Son objectif est de témoigner des relations de coopération culturelle entre la France et l’Allemagne en pays tiers à l’aide de projets de coopération concrets en arts visuels, arts de la scène, cinéma, audiovisuel, sport, débats d’idées, littérature, promotion de l’apprentissage de l’allemand et du français.

Ce programme est une formule souple et originale qui au-delà de la coopération franco-allemande peut entraîner d’autres pays européens et véhiculer l’image d’une Europe unie autour de la culture. La mise en commun des moyens dont disposent les deux pays permet en outre de faire des économies et d’agir très positivement pour les levées de fonds. Pour en savoir plus : le Fonds franco-allemand des programmes culturels sur le portail franco-allemand, france-allemagne.fr

Le réseau culturel européen EUNIC dans le monde

EUNIC est le Réseau européen des instituts culturels nationaux. Fondé en 2006, EUNIC est un acteur majeur et reconnu de la coopération culturelle, fort de 29 membres issus de 24 pays et de plus de 80 pôles implantés aux quatre coins du monde. Les membres de EUNIC sont présents dans plus de 150 pays, par le biais de plus de 2000 antennes et de milliers de partenaires locaux. Actifs dans les secteurs des arts, des langues, de la jeunesse, de l’éducation, des sciences, du dialogue interculturel et du développement, les membres du réseau emploient plus de 25000 personnes, affichant un chiffre d’affaires cumulé de plus de 2,5 milliards d’euros. Le réseau EUNIC repose sur une coopération ouverte, et privilégie dans ses actions une approche ascendante, sur le modèle des ONG, en s’appuyant sur une administration resserrée, indépendante et flexible.

EUNIC a pour mission de promouvoir les valeurs européennes et de contribuer à la diversité culturelle dans l’Union européenne et au-delà, par le biais d’une collaboration entre les instituts culturels européens. Son objectif est de développer le rôle de la culture en Europe et de renforcer le dialogue, les échanges et la coopération durable en matière culturelle dans le monde entier.

L’expertise de EUNIC et l’étendue mondiale de son réseau en font un partenaire incontournable sur les questions culturelles internationales. Véritable vivier de compétences et laboratoire d’idées pour les institutions européennes, EUNIC apporte un complément aux initiatives et activités de l’UE dans le domaine de la culture. Les projets EUNIC contribuent à associer la culture à des secteurs essentiels tels que le développement, l’écologie ou la prévention et le règlement des conflits. Ils contribuent également à stimuler l’innovation et le développement d’économies créatives.

EUNIC constitue tout à la fois un réseau de partenaires et d’expertise, un réseau opérationnel porteur de projets et un réseau de plaidoyer.

La présidence tournante a été assurée en 2012-2013 par Delphine Borione, directrice de la coopération culturelle et du français au ministère des Affaires étrangères , à laquelle succèdera Charles-Etienne Lagasse, inspecteur général de Wallonie-Bruxelles International. Deux grandes priorités ont été fixées pour cette présidence française : le projet de coopération culturelle avec le Maghreb et le Proche Orient, et la poursuite du dialogue culturel avec la Chine.

Le site du réseau EUNIC

Mise à jour : 18 avril 2013