Médias et audiovisuel



L’action audiovisuelle de la France

L’action audiovisuelle extérieure de la France est un élément essentiel de sa politique d’influence au service de la diffusion de ses valeurs et de sa culture à l’étranger, du partage de sa vision du monde mais également du dialogue avec les autres cultures.

Illust: Claire Hédon avec un, 29.5 ko, 400x266
Claire Hédon avec un de ses invités ©S.Bonijol/RFI

La diplomatie culturelle française en matière d’audiovisuel s’appuie sur deux grands vecteurs dans ce domaine :

  • de grands médias internationaux tels que TV5Monde (qui touche plus de 220 millions de foyers 24h/24), France 24 (près de 200 millions 24h/24) ou encore RFI et sa filière arabophone Monte Carlo Doualiya (près de 50 millions d’auditeurs hebdomadaires) ;

Le ministère des Affaires étrangères accompagne le lancement de certaines productions françaises à l’étranger en partenariat avec des organismes spécialisés comme Unifrance films, le Bureau export de la musique ou TV France International et en liaison avec l’Institut français et le réseau culturel français à l’étranger.

Le développement des médias dans les pays du Sud

L’action audiovisuelle extérieure est également une composante majeure de notre politique de coopération culturelle et d’aide au développement. La France entend promouvoir la diversité culturelle et la liberté d’expression et de création.

Illust: Studio de la Radio, 110.7 ko, 350x233
Studio de la Radio PAMOJA FM (aidée par la France) : programme d’informations
locales à Kibera, un bidonville de Nairobi (Photo : MAE/F. de La Mure)

Elle soutient ses partenaires du Sud en appuyant le développement de leurs médias comme de leur secteur culturel. Canal France International est l’opérateur privilégié du ministère des Affaires étrangères en la matière. Ses missions consistent principalement à accompagner les chaînes de télévision et les nouveaux médias dans leur professionnalisation et à encourager l’autonomisation de leur fonctionnement (dans les secteurs de la gestion, du management, etc.). Elles sont intimement liées à des objectifs globaux que sont l’appui aux [processus de démocratisation et de bonne gouvernance des États et l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement.

L’importance accordée à l’action audiovisuelle extérieure par le ministère des Affaires étrangères s’est traduite, dès 1984, par la mise en place d’un réseau d’une soixantaine d’attachés audiovisuels. Ceux-ci sont à l’avant-poste du dispositif audiovisuel extérieur français et exercent cinq missions principales : veille, promotion commerciale, organisation d’opérations spécifiques en étroite liaison avec les professionnels, coordination de la diffusion cinématographique, mise en place de projets de coopération.

Mise à jour : 1er septembre 2012