Pakistan (Q&R- Extrait du point de presse - 31 août 2012)



Q - La détention provisoire de la jeune pakistanaise (11 ans), souffrant d’une trisomie 21, en accusation de blasphème a été renouvelée de 14 jours. Une réaction ?

R - Le 21 août, les autorités françaises ont fait part leur préoccupation sur le cas de cette jeune Pakistanaise qui selon plusieurs sources souffre d’un retard mental et qui a été placée en détention provisoire "pour délit de blasphème".

Une procédure judiciaire est en cours. Nous la suivons avec la plus grande attention et appelons à la libération de cette adolescente.