Appui aux entreprises du secteur spatial



Le secteur spatial constitue un domaine d’excellence reconnu de l’industrie française. Les investissements civils et militaires réalisés depuis 50 ans ont permis de construire des capacités industrielles uniques par leur taille et leur niveau technologique, aussi bien pour les satellites que pour les lanceurs et les technologies de propulsion.

La forte croissance du secteur à l’échelle mondiale, particulièrement sur les marchés émergents, constitue une opportunité importante pour les entreprises françaises, tandis qu’une concurrence accrue rend plus que jamais nécessaire de faire valoir leurs atouts spécifiques à l’étranger.

De plus, s’agissant d’un secteur de souveraineté, il existe un lien étroit entre les aspects institutionnels d’élaboration de la politique spatiale et ceux, commerciaux, de soutien de nos entreprises à l’export.

Le rôle du ministère des Affaires étrangères

Aussi, en parallèle de son rôle dans l’élaboration de la politique spatiale française et européenne], le ministère des Affaires étrangères (MAE) – et son sein la Direction Générale de la Mondialisation - apporte un soutien spécifique aux exportations des entreprises françaises du secteur spatial.

Ce soutien passe par la mobilisation du réseau diplomatique et par des relations de travail suivies avec les industriels français (Arianespace, EADS-Astrium, Safran, Thalès Alenia Space), qui permettent au MAE de suivre au plus près les évolutions de la commande publique en matière spatiale et de jouer un rôle d’interface entre industriels et gouvernements étrangers, contribuant ainsi à la "diplomatie économique" de la France.

Le rôle du CNES

L’année 2013 a été marquée par de nombreux succès pour le CNES, dans chacun de ses cinq domaines d’intervention, mis en œuvre par ses quatre centres d’excellence :

  • le Centre Spatial de Toulouse pour la conception des systèmes orbitaux,
  • la Direction des Lanceurs pour le développement des systèmes de lancement,
  • le Centre Spatial Guyanais pour la mise en œuvre des lanceurs européens
  • le siège du CNES pour l’élaboration de la politique spatiale française, qui se décline autour des relations avec l’industrie spatiale, avec les partenaires européens de la France, dans le cadre de l’ESA et de la Commission et à l’international.

A cet égard, le CNES est un acteur majeur de la diplomatie économique française et a permis à l’industrie française d’enregistrer de nombreux succès.

Pour aller plus loin :

Mise à jour : 27.01.14