Syrie / Contribution des collectivités territoriales françaises au profit de l’assistance humanitaire aux réfugiés et déplacés



Versement de dons

La crise syrienne mobilise les actions des agences humanitaires et des organisations non gouvernementales en Syrie et dans les pays voisins. Alors que la situation en Syrie ne cesse de se dégrader, le président de la République a décidé, en plein accord avec les autorités jordaniennes, le déploiement d’un groupement médico-chirurgical militaire français le 9 août 2012 et l’envoi simultané d’une équipe médicale à la frontière jordano-syrienne.

Le président de la République a également décidé, à la demande des autorités libanaises et turques, un appui financier au Haut comité de secours libanais et une aide matérielle à la Turquie pour les réfugiés syriens dans leur pays.

Le ministère des Affaires étrangères a souhaité rappeler l’existence d’un fonds de concours pour l’assistance humanitaire, qui pourrait dans les circonstances présentes être destiné aux victimes du conflit syrien, en Syrie même ou dans les pays voisins.

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a souligné que ce fonds de concours était ouvert en particulier à l’attention des collectivités territoriales afin de recueillir leurs contributions à caractère humanitaire, en complément de leurs actions directes et de leurs aides aux ONG. Ce fonds financera les actions de soutien alimentaire et de soins médicaux en faveur du peuple syrien.

Les domaines d’intervention prioritaires pour lesquels seront utilisées les contributions du fond de concours sont les suivants :

  • la nutrition, l’alimentation
  • la question hygiénique, les risques d’infection
  • la violence intra-camp
  • la fourniture du matériel nécessaire au maintien du quotidien sanitaire (contraception, médicaments…)

Les collectivités souhaitant manifester leur solidarité à l’égard du peuple syrien par leurs contributions seront informées de l’utilisation des sommes versées au fonds de concours mis en place, dans les limites imposées par la confidentialité résultant du contexte de crise.

A remplir en ligne ou à télécharger  :

Contact :

  • Matthieu Declercq, Ministère des Affaires étrangères, Centre de crise, Relations ONG et collectivités territoriales : matthieu.declercq@diplomatie.gouv.fr
  • Anne-Marie Mevel Reingold, Ministère des Affaires étrangères, DGM/AECT (Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales) : anne-marie.reingold@diplomatie.gouv.fr


Date de mise en ligne : 27.08.12