Présentation des allocations de recherche pour missions archéologiques



Le ministère des Affaires étrangères soutient la recherche archéologique à l’étranger par l’attribution d’allocations de recherches aux archéologues travaillant dans le cadre de programmes de coopération avec les pays d’accueil.

Les critères d’attribution

Les archéologues qui sollicitent ces allocations spécifiques doivent être des chercheurs confirmés bénéficiant d’un statut dans un organisme de recherche français. Ils doivent conduire leurs fouilles en mobilisant une équipe pluridisciplinaire composée de techniciens spécialisés et de scientifiques de haut niveau capables de mener à bien un projet de recherche pour lequel un permis de fouiller a été délivré par les autorités du pays d’accueil. Le travail scientifique doit être accompagné d’actions de coopération avec le pays hôte.

Illust: Dégagement de la (...), 114.4 ko, 450x300
Dégagement de la muraille de Saladin (12ème siècle) dans le centre ville du Caire en Egypte (Photo : MAE/F. de La Mure)

L’expertise des dossiers

Pour l’expertise des demandes, le ministère des Affaires étrangères s’appuie surla Commission consultative des recherches archéologiques à l’étranger à laquelle sont soumis, lors d’une session annuelle de décembre, les projets de recherche adressés au ministère. Cette commission rassemble les meilleurs spécialistes des régions et des périodes traitées, représentants des Ecoles françaises à l’étranger et des différentes institutions de la recherche. Pour la partie coopération, le ministère consulte ses services de coopération et d’action culturelle du réseau diplomatique.

Les financements

L’aide accordée sert uniquement au fonctionnement de la fouille (travaux de recherche et de restitution du site), à l’exclusion des salaires. Les crédits sont versés annuellement sur des comptes spécifiques dans le cadre d’un plan quadriennal de recherche. Le responsable de la fouille qui reçoit des crédits, obtient l’autorisation d’ouvrir un compte en qualité de "Chef de mission archéologique" auprès de la Trésorerie générale pour l’étranger et doit fournir un bilan annuel de l’emploi des crédits. L’ouverture de ces comptes nécessite d’avoir la nationalité française.

Les modalités de dépôt des dossiers

Les dossiers de demande d’allocation de recherche pour mission archéologique sont composés de formulaires à remplir et de pièces administratives et scientifiques à joindre sur support CD-ROM. Des documents d’information sont fournis en annexe. Les formulaires sont mis en ligne chaque année dans le courant du mois d’août pour l’année de référence. Ils doivent être adressés au ministère des Affaires étrangères et européennes uniquement par voie postale.

Mise à jour : avril 2013