Rio+20 - Entretien du ministre délégué chargé du Développement, Pascal Canfin, avec « RFI » (Rio de Janeiro, 20 juin 2012)



"Le premier élément positif, c’est que l’on a évité que Rio+20 ne se transforme en Rio-20, et que certaines régressions qui étaient contenues dans le texte, il y a encore quelques heures, aient été supprimées.

Le deuxième élément positif, c’est que l’on s’est mis d’accord sur des objectifs du développement durable. C’est la première fois que la communauté internationale se fixe une feuille de route pour que dans trois ans, en 2015, il y ait une liste d’objectifs du développement durable, par exemple sur l’énergie, l’accès à l’eau, la sécurité alimentaire. Ce qui est important, c’est que l’on a écrit dans ce texte que ces objectifs devront constituer des indicateurs ciblés, donc chiffrés.

C’est vraiment le meilleur résultat que l’on pouvait espérer obtenir."