Tweeter
Chargement en cours...
population

3,8

MILLIARDS
Faire défiler

20 ans après le sommet de la terre,

les dirigeants du monde entier se retrouvent une nouvelle fois à Rio

pour prendre des engagements décisifs pour

le développement durable et, au delà, pour l'avenir de la planète.

Biodiversité
Lutte contre les maladies
Changement climatique
Lutte contre la pauvreté
Lutte contre les inégalités
———  Du 5 au 16 juin 1972  ———
Conférence de Stockholm, Suède

La première grande conférence des Nations unies sur l’environnement humain, s’est déroulée dans la capitale suédoise. Elle s’est conclue sur une déclaration commune qui souligne pour la première fois les droits et devoirs de l’humanité envers l’environnement : le droit à un environnement sain et de qualité, contre une responsabilité de l'homme envers son environnement.

Dans la foulée de cette conférence, le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) voit le jour et de nombreux pays créent leurs agences nationales de protection de l’environnement

28,7Mds
En 1970, les émissions de gaz à effet de serre sur la terre équivalaient chaque année à 28,7 milliards de tonnes de CO2
———  Mars 1973  ———
Convention de Washington

La CITES ou "Convention de Washington" est un accord entre Etats conclu pour protéger la biodiversité : il garantit que le commerce international des espèces inscrites dans ses annexes ne nuit pas à la conservation de la biodiversité mais repose au contraire sur une utilisation durable des espèces sauvages.

———  28 octobre 1982  ———
Charte des Nations unies pour la nature

La Charte mondiale de la nature adopte le principe selon lequel toute forme de vie est unique et doit être respectée.

Elle est proclamée dix ans après la conférence de Stockholm sous la forme d'une résolution (résolution 37/7 de l'Assemblée générale des Nations unies).

Point culminant de la stratégie de conservation mondiale établie en 1980 dans le cadre de l’Union internationale pour la conservation des ressources naturelles (UICN), cette charte des Nations Unies en est l’aboutissement.

———  22 mars 1985  ———
Convention de Vienne pour la protection de la couche d’ozone

Après 4 années de recherches sur l’accumulation des gaz à effets de serre et de leurs conséquences sur la couche d’ozone, la pression de la communauté scientifique porte ses premiers fruits. Elle débouche, à Vienne, sur un traité cadre ouvrant la voie, 3 ans plus tard, à un programme de réduction massive de l’utilisation des substances les plus nocives pour la couche d’ozone et notamment des fameux “chlorofluorocarbures” ou CFC, ces gaz contenus à l’époque dans de nombreux aérosols.

———  1987  ———
Rapport "Notre avenir à tous", ou Rapport Brundtland

Le rapport Brundtland marque un tournant dans la prise de conscience mondiale vis à vis des enjeux environnementaux.

Il popularise le concept de “développement durable” et décrit pour la première fois les liens qui existent entre les questions environnementales et les enjeux sociaux, économiques et culturels.

———  Juin 1988  ———
Création du Groupe international sur le changement climatique (GIEC)

Le Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a pour mission d’évaluer les fondements scientifiques du changement climatique lié à l’activité de l’homme, afin d’en comprendre les risques et d’envisager des stratégies d’adaptation et d’atténuation.

———  Décembre 1990  ———
Création de l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME)

Etablissement public à caractère industriel et commercial, l'ADEME participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l'environnement, de l'énergie et du développement durable.

Afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale, l'Agence met à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, ses capacités d'expertise et de conseil.

55%
D’ici à 2030, la demande mondiale d’énergie devrait augmenter d’au moins 55% par rapport à 2012. La moitié serait consommé en Chine et en Inde.
———  1991  ———
Création du Fonds pour l’environnement mondial (FEM)

Le FEM accorde des financements aux pays en développement et aux pays en transition pour des projets qui concernent la biodiversité, le changement climatique, les eaux internationales, la dégradation des sols, la couche d’ozone et les polluants organiques persistants.

Un Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM), a quant à lui été créé en 1994 afin de servir d’instrument à la politique française de coopération et de développement en matière de développement durable.

———  Du 3 au 14 juin 1992  ———
Sommet de la Terre à Rio, Brésil

Ce troisième Sommet de la Terre aboutit à la mise en place d’un programme d’action appelé Agenda 21 fondé sur la “Déclaration de Rio sur l’Environnement et le Développement”. Ce texte précise et renforce la notion de développement durable, rappelant que “les êtres humains sont au centre des préoccupations relatives au développement durable” et que la protection de l’environnement ne peut être considérée isolément des autres variables du développement humain.

Ce sommet de Rio instaure par ailleurs un cadre annuel de réunions internationales au travers de la Convention cadre des Nations unies sur le changement climatique (CCNUCC).

———  1992  ———
Penser Global, Agir Local : la mise en place du Comité 21

Le Comité 21 est un réseau d’acteurs engagés dans la mise en œuvre opérationnelle du développement durable et de l’Agenda 21 de Rio au niveau local. Il a pour mission de créer les conditions d’échange et de partenariat entre ses adhérents, issus de tous les secteurs afin qu’ils s’approprient et mettent en œuvre, ensemble, le développement durable à l’échelle des territoires.

———  Du 6 au 12 mars 1995  ———
Sommet mondial sur le développement social à Copenhague, Danemark

Dans la lignée du Sommet de la Terre de Rio, la déclaration sur le développement social adoptée à Copenhague témoigne de la volonté de la communauté internationale de lutter contre 3 fléaux qui se développent dans tous les pays du monde : la pauvreté, le chômage et la désintégration sociale.

———  Du 4 au 15 septembre 1995  ———
Conférence mondiale sur les femmes à Pékin, Chine

L’égalité entre les hommes et les femmes est une condition incontournable du développement durable des sociétés humaines : c’est ce principe fondamental, ainsi que 12 objectifs stratégiques pour y parvenir, qui sont énoncés par la communauté internationale dans la Déclaration de Pékin.

19%
Le pourcentage de femmes dans les parlements nationaux était de 12,8% en 1990. Il est passé à 19% en 2010.
———  Du 3 au 14 juin 1996  ———
2ème Conférence sur les établissements humains ou Sommet des villes (Habitat II) à Istanbul, Turquie

Cette conférence constitue un tournant dans les efforts en faveur de la durabilité sociale et environnementale des villes. La réhabilitation des centres urbains historiques et la revitalisation du rôle social et culturel des villes furent également au centre des débats.

La Déclaration d'Istanbul sur les Etablissements Humains, adoptée par 171 gouvernements, décrit plus de 100 engagements pour le traitement de la question de l'habitat et des établissements humains durables, mettant en exergue les thèmes de partenariat et d'action locale.

———  11 décembre 1997  ———
Adoption du Protocole de Kyoto, Japon

Face à un consensus scientifique devenu incontournable, les membres de la Conférence des Parties des Nations unies signent le Protocole de Kyoto, qui engage les pays industrialisés à réduire les émissions totales de plusieurs gaz responsables de l’effet de serre de 5,2 % par rapport aux émissions de 1990, d’ici 2012.

5,2%
Réduction de 5,2% par rapport aux émissions de 1990, d’ici 2012 24 000 : c’est le nombre de disparus dont serait responsable le phénomène El Niño
———  1998  ———
Phénomène El Niño

En 1997-1998, un réchauffement des eaux se généralise et se déplace le long de l'équateur. Cette modification de température de l'eau provoque de nombreux dérèglements : pluies torrentielles en Amérique latine, sécheresses en Australie, aux Philippines et en Indonésie. Il est également la cause de plusieurs ouragans comme “Mitch”, qui a touché l'Amérique centrale à l’automne 1998. El Niño serait responsable de la disparition de 24 000 personnes.

———  Du 6 au 8 septembre 2000  ———
Sommet du millénaire des Nations unies à New York, Etats-Unis

A New York, les Etats membres des Nations unies s’engagent sur 8 Objectifs du millénaire pour le développement humain : la lutte contre la pauvreté, la faim, la maladie, l’analphabétisme, la dégradation de l’environnement et la discrimination à l’encontre des femmes.

16M
Sida : depuis 1981, le début de l’épidémie en, plus de 16 millions de personnes sont mortes à l’échelle de la planète.
———  Juillet 2000  ———
Lancement du Pacte mondial

Ce pacte promu par les Nations unies engage les entreprises signataires à respecter 10 principes universellement acceptés touchant aux droits de l’homme, aux normes du travail, à l’environnement et à la lutte contre la corruption.

Ce pacte défend le concept de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), par lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales, et économiques dans leurs activités et dans leurs interactions avec leurs parties prenantes.

191M
Travail des enfants : Le nombre d’enfants de 5 à 14 ans astreints au travail est passé de 250 millions en 1995 à 206 millions en 2000, et 191 millions en 2004, d’après l’Organisation internationale du travail.
———  Janvier 2002  ———
Création du Fonds mondial de lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme

Le Fonds mondial est une fondation internationale, issue d’un partenariat entre le secteur public et le secteur privé, dont la mission est de lever, gérer et distribuer des fonds pour la prévention et le traitement du sida, de la tuberculose et du paludisme dans les pays les plus démunis.

22,6Mds
Depuis 2002, le Fonds Mondial a distribué 22,6 milliards de dollars dans 150 pays.
———  Du 29 avril au 3 mai 2002  ———
1er Forum urbain mondial à Nairobi, Kenya

"Développement urbain durable" et "Des villes sans taudis", voilà les deux thèmes de ce premier forum urbain mondial organisé par ONU-Habitat à Nairobi. 1200 participants de plus de 80 pays y ont confronté leur expérience pour trouver des solutions aux enjeux de l’urbanisation rapide du monde et de son impact sur les communautés, les villes et les économies. Le prochain Forum urbain mondial aura lieu à Naples, en Italie en Septembre 2012

———  Du 26 août au 4 septembre 2002  ———
Sommet mondial pour le développement durable à Johannesburg, Afrique du Sud

Dix ans après le Sommet de Rio, la communauté internationale renouvelle ses engagements et signe un Plan de mise en œuvre du développement durable axé notamment sur la lutte contre la pauvreté, la protection des ressources naturelles, la santé et le cadre institutionnel du développement durable. Le sommet fait également la promotion des partenariats avec tous les acteurs de la société : collectivités locales, entreprises, associations...

"Notre maison brûle et nous regardons ailleurs", c’est la phrase que prononça Jacques Chirac, président de la République française, en ouverture de son discours devant l'assemblée plénière du Sommet de la Terre le 2 septembre 2002.
———  2003  ———
La France définit sa Stratégie pour le développement durable

La stratégie nationale pour le développement durable entraîne notamment la création du Conseil national du développement durable (CNDD). La France adopte une approche résolument tournée vers l’action.

La stratégie s'articule autour de 6 axes stratégiques allant du citoyen-acteur aux rôles des territoires en passant par l’exemplarité de l’Etat. Elle recouvre au total 10 programmes d'action assortis d'objectifs, de plans opérationnels spécifiques et d'indicateurs de suivi.

Ce plan a été renouvelé pour la période 2010-2013 et dessine les voies d’une économie décarbonée, sobre en ressources naturelles et qui intègre les dimensions humaines et sociales.

———  26 décembre 2004  ———
Tsunami en Asie du Sud-Est

Un tremblement de terre sous-marin en Asie du Sud-Est d’une magnitude exceptionnelle de 9 sur l’échelle de Richter déclenche un tsunami gigantesque. Le raz-de-marée balaie tout sur son passage et frappe plusieurs pays : Malaisie, Thaïlande, Sri Lanka, Inde etc.

Le bilan est très lourd : environ 220 000 morts selon l’ONU. La communauté internationale s’organise et des millions d’euros de dons affluent des Etats et des citoyens du monde entier pour aider à la reconstruction des zones sinistrées

———  16 février 2005  ———
Entrée en vigueur du protocole de Kyoto, Japon

Le protocole de Kyoto vise à réduire, entre 2008 et 2012, les émissions de gaz à effet de serre de 5,2 % par rapport au niveau de 1990.

Signé le 11 décembre 1997 à Kyoto (Japon), ce traité international est entré en vigueur le 16 février 2005 et a été ratifié par 168 pays en 2010. La France l’a ratifié en 2002.

———  2006  ———
Révision de la stratégie européenne du développement durable

Initié par l’Union européenne, ce texte identifie 7 défis clés et fixe pour chacun d’entre eux des objectifs prioritaires à moyen terme.

Les défis concernés sont : le changement climatique, les transports, la pauvreté, la santé publique, la gestion responsable des ressources naturelles, la consommation et la production durables et l’action internationale en faveur du développement durable.

31%
Entre 1970 et 2006, les populations sauvages de vertébrés ont chuté de 31%
———  24 mai 2007  ———
Villes européennes durables : signature de la Charte de Leipzig, Allemagne

Au moment où plus de la moitié de la population mondiale devient urbaine, les Etats membres de l’Union européenne se fixent des priorités pour le développement durable de leurs villes : la création et la préservation d’espaces publics de qualité, la modernisation des réseaux d’infrastructure et l’augmentation du rendement énergétique, associés à une politique d’innovation active dans le domaine de l’éducation et de la formation, notamment en direction des quartiers urbains les plus défavorisés.

50%
Urbanisation : plus de la moitié de la population mondiale vit en ville, le seuil de 50% est dépassé. Il devrait dépasser les 60 % en 2030.
———  Septembre - octobre 2007  ———
Le Grenelle de l’environnement, France

Le Grenelle de l’environnement est une série de réunions entre l’Etat, les collectivités territoriales, les ONG environnementales, les employeurs et les salariés, au sein de groupes thématiques, afin de définir une feuille de route en faveur de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables.

17 291
Sur un total de 47 677 espèces répertoriées, 17 291 espèces animales et végétales sont menacées.
Source : Liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature et des ressources, UICN - 2009
———  2008  ———
Lancement du programme des Nations unies contre la déforestation et le changement climatique (REDD)

La REDD est une initiative internationale ayant pour but de lutter contre la déforestation, la dégradation des forêts et le changement climatique. "REDD" est l'acronyme anglais pour "Reducing emissions from deforestation and forest degradation", en français "Réduire les émissions de CO2 provenant de la déforestation et de la dégradation des forêts". Le programme est coordonné par l'ONU et s'appuie sur des incitations financières.

31%
La forêt recouvrait 32 % de la planète en 1990, et plus que 31 % en 2010.
99% des victimes de catastrophes naturelles se trouvaient dans des pays en voie de développement.
———  Du 18 au 29 octobre 2010  ———
Conférence de Nagoya, Japon

La conférence de Nagoya a aboutit à des résultats concrets : l’adoption d’un plan stratégique de préservation de la biodiversité et d’un protocole additionnel à la Convention sur la diversité biologique ainsi que la création rapide d’un panel intergouvernementale scientifique et politique en matière de biodiversité et de services écosystémiques (IPBES). Ce dernier vise à éclairer aussi bien les décideurs politiques que le grand public sur les enjeux environnementaux, sociaux et économiques en lien avec sa préservation.

Un quart des espèces végétales sont menacées d’extinction.
Les populations de 42% de toutes les espèces d’amphibiens et de 40% des espèces d’oiseaux sont en régression.
———  11 mars 2011  ———
Catastrophe nucléaire de Fukushima, Japon

Elle est la conséquence d’un séisme sous-marin d’une extrême intensité qui a eu lieu sur la côte Pacifique de Töhoku, entraînant un tsunami dévastateur dans la région de Fukushima. Cet accident majeur est classé au niveau 7 dans l’échelle internationale des événements nucléaires, soit au même rang que Tchernobyl, compte tenu de l’importance des rejets radioactifs.

———  2011  ———
Présidence française du G8 et du G20

La présidence française s'est attachée en particulier à soutenir le développement des infrastructures et assurer la sécurité alimentaire dans les pays les plus vulnérables. Elle a également porté le débat sur le financement du développement, en défendant par exemple l’idée d’une taxe internationale sur les transactions financières.

22,4%
Extrême pauvreté : 22,4% de la population mondiale vit avec moins de 1,25 dollar par jour, contre 52,2% au début des années 80 : une diminution de moitié !
———  28 novembre - 9 décembre 2011  ———
COP-17 à Durban, Afrique du Sud

Après la rencontre de Copenhague (COP 15, 2009), lieu du premier accord réellement mondial mais non contraignant sur la réduction des gaz à effets de serre, puis celle de Cancun (COP 16, 2010), les acteurs présents à Durban s‘accordent sur un jeu de 4 textes consolidant le système multilatéral. Il ouvre la voie à un accord global réunissant l’ensemble des Etats.

La COP-17 entraîne la mise en place d’une aide financière immédiate aux pays en voie de développement afin qu’ils puissent poursuivre le plus rapidement et le plus efficacement possible leur lutte contre le changement climatique.

La prochaine conférence des parties aura lieu à Doha, au Qatar,en décembre 2012.

7Mds
Le monde compte 7 milliards d'habitants.
———  Du 12 au 17 mars 2012  ———
6ème Forum mondial de l’eau à Marseille, France

Organisé tous les trois ans par le Conseil mondial de l’eau, un organe où collaborent les ONG internationales, les gouvernements et les organisations internationales, le Forum Mondial de l'Eau agit afin que l’eau se retrouve en tête des agendas politiques et que le droit à l'eau soit garanti et mis en œuvre partout dans le monde.

87%
En 1990, 77 % de la population mondiale avait accès à l'eau potable.
En 2008, ce chiffre était de 87%
———  Du 20 au 22 juin 2012   ———
Conférence des Nations unies sur le développement durable à Rio de Janeiro, Brésil (RIO+20)

La conférence doit renouveler l’engagement en faveur du développement durable. Elle évaluera quelles sont les réussites des précédents sommets et fera la liste des lacunes qu’il reste à combler.

Les Nations unies ont fixé deux priorités à ces travaux : l’économie verte et l’éradication de la pauvreté d’une part et le cadre institutionnel du développement durable d’autre part

30%
Depuis 30 ans, les ressources naturelles de la planète ont diminué de 30%
REVOIR
CONCEPTION