Vivre sa retraite à l’étranger

La prise de contact avec votre caisse de retraite

Le fait de partir vivre à l’étranger pendant votre retraite ne vous empêchera pas de percevoir vos pensions.

Il est donc important de prendre contact avec votre caisse de retraite afin de connaître les différents aspects relatifs au versement de votre retraite à l’étranger [1].

Votre caisse de retraite pourra ainsi vous renseigner sur les différentes modalités de paiement qui existent pour votre pays d’accueil (virement, lettre chèque, mise à disposition des sommes dues au guichet d’une banque),ainsi que sur l’ensemble des justificatifs à lui fournir.

Il est à noter que si vous êtes titulaire d’une pension militaire ou civile de fonctionnaire, d’une retraite du combattant ou du traitement de la Légion d’honneur à titre militaire et de la médaille militaire, vous pouvez demander à en percevoir le montant auprès de la trésorerie/comptabilité de l’ambassade ou du consulat de France à l’étranger.

Le certificat de vie

Dès que vous avez connaissance de votre nouvelle adresse, vous devez la signaler à votre caisse de retraite primaire et/ou complémentaire qui vous adressera l’imprimé nécessaire au paiement ou à la poursuite du paiement de votre retraite.

Vous devrez faire remplir un certificat de vie par l’autorité compétente de votre pays d’accueil (mairie, notaire public) ou à défaut par le Consulat de France et l’adresser à chaque caisse de retraite primaire ou complémentaire à laquelle vous êtes affilié(e).

La périodicité de ce document est généralement d’une année. Toutefois, elle peut être trimestrielle, bimensuelle ou mensuelle pour certains pays.

Il est impératif d’effectuer cette démarche afin de pouvoir continuer à percevoir votre retraite dans le pays d’accueil, car la non-production de ce document interrompt le versement de votre pension.

Observations : Suite aux dispositions du décret n° 2000-1277 du 26 décembre 2000, les consulats et ambassades français à l’étranger peuvent refuser de légaliser les attestations d’existence.

La circulaire CNAV n° 2002/47 du 25 juillet 2002 a rappelé le dispositif de contrôle d’existence, les règles en matière de paiement et les imprimés à utiliser par les caisses de l’Assurance retraite.

Pour en savoir plus :

Mise à jour : mars 2013

[1L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) et l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) ne sont versées qu’aux résidents en France.

PLAN DU SITE