Environnement culturel

Le Portugal est un petit pays (environ un sixième de la superficie de la France) peuplé d’une dizaine de millions d’habitants, mais fort d’une histoire profonde dont l’apogée survint à l’époque moderne. De par sa position géographique et son destin solitaire, il a pu développer une culture singulière préservé de la plupart des violences politiques qui ont frappé l’Europe. Les liens forts qu’il conserve avec ses anciennes colonies renforcent aujourd’hui sa diversité et sa richesse, où les traditions conservent une place importante.

Les Portugais, bien que dépositaires d’une culture unique, sont européens, et à ce titre respectent les mêmes codes sociaux qu’en France. Que ce soit du point de vue relationnel, professionnel ou vestimentaire, les comportements français peuvent dans leur très grande majorité être transposés au Portugal. L’installation n’y présente de ce fait pas de difficultés majeures en terme d’acclimatation culturelle, mais quelques points restent à connaître afin d’optimiser son intégration.

Les relations franco-portugaises

La présence d’une importante communauté portugaise en France (évaluée à près de 800 000 personnes, dont de nombreux binationaux bilingues, qui font office de véritables "passeurs" entre les deux cultures, contribuant à la familiarité des esprits) et, dans une moindre mesure, française au Portugal (estimée à 30 000 personnes), ainsi qu’une francophonie, et souvent francophilie, des milieux intellectuels et artistiques portugais ont permis de nouer une collaboration étroite entre les deux pays.

Il est donc commun que les Portugais se montrent bienveillants et aidants vis-à-vis des ressortissants français. N’hésitez pas à révéler vos origines, ce qui vous vaudra l’acquisition d’un capital sympathie chez la plupart des personnes rencontrées et pourra faciliter d’autant les relations.

La communication interpersonnelle

Les contacts entre les personnes obéissent à des règles de courtoisie communes aux deux pays. La poignée de main et les bises sur la joue sont utilisées selon les mêmes modalités qu’en France. Les accolades sont fréquentes entre amis.

A noter : plusieurs formes de saluts journaliers existent au Portugal en fonction de l’heure. Il conviendra alors de souhaiter un bonjour (bom dia) le matin, puis une bonne après-midi (boa tarde), ou un bonsoir (boa noite).

Les Portugais sont en majorité aidants et chaleureux et n’hésiteront pas à répondre positivement aux personnes qui les sollicitent pour un renseignement ou une assistance.

Davantage « méditerranéens » que les Français, ils auront plus facilement tendance à user de gestes énergiques et d’un ton de voix élevé lors des conversations, ce qui ne traduit pas nécessairement un emportement mais bien davantage une implication émotionnelle positive dans le dialogue. Il convient donc de ne pas s’en offusquer.

La langue

Les Portugais ne parlent bien souvent que leur langue maternelle et il est impératif d’avoir des notions de portugais pour pouvoir évoluer aisément dans la vie quotidienne. L’acquisition préalable à l’arrivée d’un minimum de vocabulaire est donc conseillée pour faciliter les premiers pas dans ce pays.

N’hésitez pas à entrer en contact avec l’une des 20 alliances françaises présentes sur le territoire portugais. Celles-ci dispensent des cours de langues et offrent des conseils pour faciliter l’intégration à la culture locale.

Pour en savoir plus :

Le milieu du travail

Le travail au Portugal est très formel. Un style vestimentaire correct est impératif. Privilégiez, comme en France, un formalisme relationnel avec vos collègues de travail (nommez votre supérieur « senhor(a) » suivi de son nom de famille) et utilisez le vouvoiement de manière à éviter tout manquement à la bienséance professionnelle. Veillez à respecter la chaîne hiérarchique dans le processus de prise de décision.

La journée normale de travail débute aux alentours de 9 heures, avec un déjeuner de 12 (ou 13) à 14 heures. Les Portugais travaillent jusqu’à 18 ou 19 heures le soir. Comme en France, la ponctualité est de mise.

La religion

L’influence de la religion catholique est encore forte au Portugal, ce qui se traduit notamment dans la société par un grand attachement aux valeurs traditionnelles (comme le mariage ou les célébrations religieuses). Il n’est pourtant pas tabou de parler de religion et aucun problème ne devrait exister vis-à-vis de vos croyances, quelles qu’elles soient, les gens se montrant généralement respectueux des différences. Et cette empreinte de la tradition n’a pas empêché le Portugal d’adopter une loi sur le mariage pour tous.

Evitez néanmoins les sujets et les discussions à caractère religieux au travail. Evitez aussi de manifester des attitudes pouvant choquer et minimisez en public les marques trop ostentatoires d’affection dans un couple, par exemple.

Origines ethniques et égalité des sexes

Du fait de la persistance de liens forts avec ses anciennes colonies, le Portugal abrite des personnes aux origines variées, notamment dans les grandes villes. Si cette diversité se veut moins présente dans les villes de petite taille et les villages, les Portugais n’en adoptent pas pour autant des comportements discriminatoires. Aucun problème ne devrait donc être observé dans le milieu du travail.

Des progrès restent à accomplir en ce qui concerne l’égalité entre hommes et femmes, et ce malgré les efforts déployés depuis plusieurs années en faveur de ce principe.

L’éducation

Le lien culturel fort se traduit par l’existence d’un réseau scolaire français promouvant la bi-culturalité. Les lycées français Charles Lepierre à Lisbonne et Marius Latour à Porto concrétisent la présence française dans l’enseignement au Portugal. Disposant de sections pour tous les âges (de la maternelle au lycée), les lycées préparent à rejoindre le système universitaire français ou portugais à l’issue de la scolarité et se veulent des établissements d’excellence, accueillant aussi bien des élèves français que portugais ou d’autres nationalités.

Pour en savoir plus :

La nourriture

La nourriture au Portugal est similaire à celle que nous connaissons en France, quoique plus relevée, et les habitudes alimentaires sont identiques (mêmes nombre et heures de repas). La composition des plats ne varie pas fondamentalement de la cuisine française, puisque les même ingrédients de base s’y retrouvent (pommes de terre, œuf, pâtes, riz, farine, etc.). Aucune attention particulière n’est donc à porter de ce point de vue.

Les horaires de service des restaurants sont les mêmes qu’en France.

La culture et l’actualité

Dans le domaine culturel, outre l’organisation d’innombrables manifestations conjointes (le Portugal a ainsi été l’invité d’honneur du salon du livre à Paris en mars 2000, tandis que la France était celui de l’édition portugaise organisée en novembre de la même année, quinzième anniversaire du traité d’amitié entre Paris et Lisbonne en 2013 et, chaque année, la Festa do cinema francês, désormais dans sept villes portugaises, etc.), la coopération se traduit notamment par la diffusion de cinq chaînes francophones sur le réseau câblé local.

En prévision du départ et pour se familiariser avec la langue portugaise, il est possible d’accéder à des médias locaux depuis la France : la communauté portugaise dispose en effet d’une radio lusophone (radio Alfa) et de deux canaux sur le câble (permettant la réception de RTP internationale et de SIC) accessibles gratuitement.

Le suivi de l’actualité est, comme en France, assuré par différents types de médias empruntant les supports écrits, radiophoniques, télévisuels ou informatiques. Se plonger dans le traitement de l’information est un moyen sûr de prendre connaissance efficacement des tendances du pays et de la manière d’être et de penser des habitants.

Ainsi, outre les canaux de télévision et de radio, il est possible d’accéder à la presse portugaise en ligne. Voici quelques exemples de parutions nationales :

Le Diário de noticias
Le I
Le Público
Le Jornal de notícias

Les associations

De nombreuses associations françaises existent au Portugal. Elles constituent un vecteur primordial de l’échange culturel et peuvent offrir un soutien de valeur pour toutes les personnes s’installant dans le pays.

La liste des associations françaises au Portugal est disponible sur le site de l’ambassade de France.

La crise économique

Souffrant de la crise économique la plus prononcée de son histoire récente, le Portugal est aujourd’hui placé sous assistance et surveillance européenne et contraint d’appliquer des mesures de rigueur impopulaires, touchant notamment le service public. Des manifestations peuvent donc survenir et des grèves sont susceptibles de venir perturber de manière marginale le quotidien des grandes villes.

Mise à jour : janvier 2014

PLAN DU SITE