Loisirs et culture

Tourisme

La richesse touristique du Japon est très grande. Les régions de Kobé, Kyoto et Nara (anciennes capitales impériales) présentent de nombreux attraits (jardins, sites naturels…). Les côtes de la mer Intérieure et de la mer du Japon, les Alpes japonaises et le Hokkaïdo ont une grande réputation.

Le coût des transports (quasiment aucune différence entre les tarifs aériens et ferroviaires) et des hébergements limite cependant les déplacements. Les déplacements par route sont déconseillés (trafic surchargé, péages fréquents et chers).

Pour tous renseignements d’ordre touristique, s’adresser à :

Office national du tourisme japonais
4, rue de Ventadour
75001 PARIS
Tél. : 01.42.96.20.29
Télécopie : 01 40 20 92 79

Activités culturelles

Activités culturelles en français

Le cinéma français est bien implanté au Japon, qui se caractérise pourtant par un marché principalement domestique ; la part de marché du cinéma national dépassant les 50% depuis plus de cinq ans. Le Japon est historiquement le plus important territoire d’exportation de films français de la zone Asie (71,8% des recettes en provenance d’Asie sur la période 2003-2010), avec en moyenne, la sortie d’une quarantaine de films français en salle par an, totalisant 1 à 4 millions d’entrées, avec une part de marché au box office de 1% à 2% et une bonne présence de la France dans les festivals japonais (Festival du film français de Tokyo, Tokyo International Film Festival). En 2012, on peut ainsi noter le grand succès d’Intouchables, et dans une moindre mesure, de films comme The Artist, Les Adieux à la Reine, Comme un Chef, Le Havre, Elle s’appelait Sarah.

Dans le domaine musical, on constate une hausse de la part d’artistes français dans les charts japonais, ainsi que dans la programmation des festivals de musique.

Près de 300 manifestations culturelles ayant rapport avec la France ont lieu annuellement. La majorité de ces manifestations est constituée par des concerts, des ballets ou des opéras et des expositions, qui ont lieu presque tous les jours, en province comme à Tokyo. Les représentations théâtrales sont moins régulières ; quelques pièces de théâtre sont traduites en japonais et jouées par des troupes japonaises.

Au Japon, les établissements de Kyoto, Tokyo, Fukuoka, et Yokohama ont ainsi fusionné avec le service culturel de l’Ambassade de France pour former une nouvelle et remarquable entité, l’Institut français du Japon, créant ainsi la plus importante institution culturelle française en Asie, tant par son volume d’activité que par son budget.

L’institut français du Japon comporte quatre antennes : l’IFJ Tokyo, l’IFJ Yokohama, l’IFJ - Kansai (avec une double antenne, à Kyoto et à Osaka) et IFJ Kyushu à Fukuoka. En outre, il y a quatre Alliances françaises : à Nagoya, Sendai Sapporo et Tokushima. Il existe également une Maison franco-japonaise à Tokyo, qui fêtera en 2014 ses 90 années d’existence.

Les activités proposées sont nombreuses et variées, et donnent lieu très régulièrement à des projections de films, des concerts, des tables rondes, des expositions, des conférences, qui viennent s’ajouter à l’activité d’enseignement de la langue française.

Institut français du Japon - Tokyo
Tel : 03-5206-2500
Fax :03-5206-2501
Courriel

L’Institut français du Japon dispose de plusieurs antennes dans le pays. Pour connaître leurs coordonnées, vous pouvez consulter le site de l’institut.

Vous trouverez sur le site de l’Ambassade de France au Japon les coordonnées des Alliances françaises installées dans le pays.

Maison franco-japonaise
Tél : 03-5424-1141
Fax : 03-5424-1200
Courriel

Activités culturelles locales

Les distractions japonaises sont variées : cinéma (exclusivités japonaises et américaines), music-hall, concerts, ballets, opéra, théâtre, spectacles et fêtes traditionnels en plein air, expositions, musées.

La vidéo est très répandue et il existe de nombreux vidéoclubs.

Si l’on ne parle pas le japonais, il sera plus difficile d’apprécier pleinement toutes les activités culturelles que propose le pays, notamment les formes théâtrales spécifiquement japonaises (Nô et Kabuki).

Sports

Les sports pratiqués au Japon sont très variés. On trouve notamment le tennis, le base-ball (sport national), la natation, le golf, le football, le rugby, les arts martiaux, le tir à l’arc, les sports de neige (hockey sur glace) et de montagne, la gymnastique, le yachting, la planche à voile, les randonnées pédestres…

Un grand nombre de clubs privés existent, mais les clubs municipaux sont en revanche très bon marché. Les manifestations et les rencontres sportives sont nombreuses et ont lieu plusieurs fois par mois (base-ball, sumo, football depuis peu).

La chasse est pratiquement impossible (l’obtention d’un permis est très difficile). La pêche est libre, à quelques exceptions près.

Télévision – Radio

La télévision locale comprend des chaînes relevant du service public et de très nombreuses chaînes privées régionales. A Tokyo, sont reçues les deux chaînes hertziennes (générale et éducative) et les deux chaînes satellites de la télévision publique NHK ainsi qu’une dizaine de chaînes privées, nationales et locales. Il est possible de capter des chaînes étrangères, notamment TV5, la BBC et CNN par câble ou satellite.

Les programmes sont nombreux et de qualité variable. Le procédé de télévision adopté est NTSC. Les systèmes PAL et SECAM peuvent être adaptés. La télévision numérique terrestre à haute définition a fait son apparition en décembre 2003.

La radio locale émet, essentiellement en japonais, de nombreux programmes de musique, surtout japonaise et américaine, et quelques émissions en français.

Presse française

La presse française, quotidienne ou hebdomadaire, est disponible sur place, à un prix double ou triple de celui de la France. Il est également possible de s’abonner.

Mise à jour : décembre 2013

PLAN DU SITE