Coût de la vie

Monnaie et change

La monnaie nationale d’Haïti est la gourde (HTG).

Préoccupée par la volatilité du taux de change observée au cours du deuxième trimestre 2014, la Banque de la République d’Haïti (BRH) a décidé de resserrer sa politique monétaire en relevant les taux des réserves obligatoires et ses taux directeurs.

La BRH est également largement intervenue sur le marché des changes afin de limiter la dépréciation de la gourde. Ainsi, depuis le début de l’exercice, les autorités monétaires ont vendu 18MUSD sur le marché des changes contre 100 MUSD lors de l’exercice fiscal 2012/2013. Cependant, le FMI estime qu’elle n’a plus les moyens de soutenir la gourde.

La Banque centrale va poursuivre sa politique de resserrement monétaire pour stabiliser le taux de change de la monnaie nationale et contenir l’inflation.

Opérations bancaires

Les retraits en numéraire auprès des distributeurs automatiques de billets situés dans des lieux publics et les agences bancaires sont à proscrire car certains gangs attendent parfois leur proie à la sortie de ces établissements.

Alimentation

Conditions d’approvisionnement

En dehors de Port-au-Prince, prévoir des réserves (conserves, eau en bouteille, lait stérilisé et produits d’entretien etc.) surtout en période cyclonique.

Prix moyen d’un repas dans un restaurant

Les prix des repas dans les restaurants de standard occidentaux sont comparables, voire plus élevés, que dans les restaurants français de moyen standing (20€ le plat en moyenne). Dans les restaurants haïtiens plus typiques, les plats varient entre 4 et 10€.

Le pourboire représente 10 à 15% du montant de l’addition.

Evolution des prix

Le maintien de la stabilité des prix demeure la préoccupation principale des autorités monétaires haïtiennes. Le taux d’inflation, qui avait atteint un pic de 7,7% (en glissement annuel) à la fin mars 2013, a connu une baisse jusqu’au mois de février 2014 pour atteindre 3,2%. Il est légèrement remonté au mois d’avril 2014, à 3,5% (en glissement annuel). Cette baisse de l’inflation résulte de la relative stabilité des prix sur les marchés international et local grâce à la bonne campagne agricole haïtienne.

Les projections du FMI pour 2014 font état d’une inflation contenue à 4% notamment grâce au maintien de la stabilité des prix des matières premières sur les marchés internationaux. La période de sècheresse actuelle pourrait entrainer une diminution de l’offre alimentaire locale et une augmentation des prix des produits locaux.

Taux d’inflation mesuré par la variation de l’Indice des Prix à la Consommation.

20102011201220132014*
Evolution de l’IPC (en %) en fin d’exercice 4,7 10,4 6,5 4,5 5

*Estimation FMI, source : BRH

Variation de l’IPC par groupe de biens et services (en %), avril 2014

Pondération Variation mensuelle Variation glissement annuel
100,00%
Alimentation, boisson, tabac 50,35% 0,8 2,7
Habillement, tissus et chaussures 6,86% 0,6 6,2
Loyer, énergie et eau 11,05% 0,1 4,8
Aménagement et entretien du logement 4,70% 0,5 3,8
Santé 2,90% 1,5 6,4
Transport 13,74% 0,2 1,9
Loisirs, spectacles, enseignement et culture 5,84% 0,2 4,3
Autres biens et services 4,56% 0,7 5,9

Source : IHSI

Pour connaître l’indice des prix à la consommation (IPCH), tous postes de dépenses confondues, consultez le site internet de la Banque mondiale.

Mise à jour : août 2014

PLAN DU SITE