Accès rapide :

Action humanitaire d’urgence

Brève

Croix-Rouge – 150ème anniversaire de la convention de Genève - Cérémonie présidée par Laurent Fabius (Paris, 9 septembre 2014)

Cet événement marque l’attachement de la France aux valeurs de la Croix-Rouge et aux principes de l’action humanitaire, un siècle et demi après l’adoption de la convention de Genève en 1864 et la naissance du mouvement.

L’action humanitaire d’urgence vise à assurer l’assistance et la protection des personnes vulnérables et à répondre aux besoins fondamentaux des populations affectées par une catastrophe naturelle ou un conflit : accès à l’eau et assainissement, nourriture, abris et soins médicaux.

Elle complète l’aide apportée par les autorités du pays affecté par une crise et s’inscrit dans l’ensemble plus vaste de l’assistance fournie par la communauté internationale avec en premier lieu les organisations internationales.

Le Centre de crise (CDC) est le principal outil de l’aide humanitaire d’urgence du Ministère des Affaires étrangères. Chargé de la gestion des crises se déroulant à l’étranger, il assure, depuis Paris, un suivi et une analyse des problématiques humanitaires par grandes zones géographiques (Afrique, Asie, Afrique du Nord et Moyen-Orient, Europe, Amériques), coordonne la réponse de l’Etat pour les opérations d’aide humanitaire d’urgence, assure les relations avec les autres acteurs humanitaires et effectue des missions sur le terrain. Pour l’appuyer dans son action, il dispose de correspondants humanitaires en poste dans les ambassades.

Grâce à son Fonds d’Urgence Humanitaire, le CDC apporte une aide d’urgence en espèces ou en nature. Dans ce cadre, il soutient les ONG dont il finance les projets et avec lesquelles il entretient un dialogue régulier.

Le Ministère des Affaires étrangères dispose d’autres instruments financiers dédiés à l’aide d’urgence :

  • la Direction Générale de la Mondialisation qui met en œuvre l’aide alimentaire dont une partie des financements est destinée au Programme Alimentaire Mondial, le reste transitant par des ONG, le Comité international de la Croix-Rouge ou des dispositifs nationaux,
  • la Direction des Nations-Unies et des Organisation Internationales, qui est en charge des contributions volontaires de la France aux agences des Nations-unies intervenant dans l’action humanitaire ainsi qu’au mouvement Croix-Rouge.
Doc:Rapport d’activités humanitaires 2012 , 675.5 ko, 0x0
Rapport d’activités humanitaires 2012 - (PDF, 675.5 ko)

Le CDC participe activement à la réflexion sur la politique humanitaire française notamment sur des thèmes tels que le dialogue avec les institutions multilatérales, le financement et la réforme de l’action humanitaire la prévention des risques de catastrophes, ou encore la coordination civilo-militaire dans l’action humanitaire. Il participe à l’élaboration de la stratégie humanitaire de la France en concertation avec des représentants du monde associatif et des administrations partenaires du ministère des Affaires étrangères. Une nouvelle stratégie humanitaire vient d’être publiée et sera mise en oeuvre de 2012 à 2017.

Pour en savoir plus :

Mise à jour : 01.10.13

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014