Accès rapide :

Mali (Q&R- Extrait du point de presse - 15 mai 2013)

Q - Pouvez vous me dire ce que la France attend de la conférence sur l’aide au Mali. La première réunion n’avait pas eu les résultats attendus. y a-t-il une mobilisation plus forte des bonnes volontés. Comment voyez-vous la situation politique sur le terrain ? Des élections sont elles possibles en juillet ?

R - Sur votre première question, M. Laurent Fabius s’est exprimé ce matin à Bruxelles à l’ouverture de la conférence des donateurs, qui réunit autour des Maliens les pays de l’Union européenne et de l’Union africaine : " Nous allons apporter une aide importante au Mali, probablement près de 2 milliards d’euros (…). Depuis février, nous avons repris notre coopération bilatérale : mise en œuvre d’un plan d’urgence, notamment dans les zones libérées, soutien de l’Etat malien afin de permettre le redémarrage des services publics essentiels (aide budgétaire, conversion de dette), reprise progressive des projets structurels en matière de gouvernance, d’éducation, de santé, de développement rural, d’infrastructures et de soutien au secteur privé. Dans le cadre de cette conférence, et en réponse au "Plan pour la relance durable" du Mali, nous nous engagerons pour la période 2013-2014 comme nous l’annoncerons aujourd’hui. En plus de cette aide bilatérale, la France apportera une forte contribution via son aide multilatérale".

Sur votre deuxième question, le dialogue et la réconciliation de l’ensemble des forces politiques et sociales sont des éléments-clés d’une sortie de crise durable. La commission nationale de dialogue et de réconciliation, qui vient d’être officiellement installée, est représentative de la diversité du Mali. Elle a maintenant un rôle essentiel à jouer.

S’agissant de votre dernière question sur les élections, M. Laurent Fabius a confirmé hier la nécessité du respect du calendrier. La tenue d’élections libres, transparentes et crédibles est essentielle pour la réussite de la transition et la légitimité politique des nouvelles autorités. Ces élections devront avoir lieu sur l’ensemble du territoire malien.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014