2e chantier : destinations françaises

Il s’agit ici d’accroître les efforts sur la promotion d’une vingtaine de produits ou de destinations français qui sont autant de "marques" de notoriété mondiale.

La troisième séance du conseil de promotion du tourisme, consacrée à l’examen de propositions visant à faciliter l’accès aux destinations françaises, a eu lieu le 11 octobre 2014.

Les rapporteurs y ont en particulier proposé d’accroître les efforts sur la promotion d’une vingtaine de produits ou de destinations français qui sont autant de "marques" de notoriété mondiale. De plus en plus utilisés par les professionnels du secteur comme par les touristes du monde entier, les outils numériques devront être mobilisés à cet effet.

Ils recommandent par ailleurs de rendre les destinations touristiques françaises plus accessibles. Le manque de dessertes aériennes internationales des aéroports régionaux a été identifié comme un frein à leur développement.

Des contrats de destination ont ainsi été signés le 16 décembre 2014. Ils permettent de fédérer tous les acteurs autour d’une même marque de territoire, forte et lisible sur le plan international. Grâce à la mise en commun de moyens humains et financiers, ils permettent des économies d’échelle et une promotion efficace des destinations françaises dans le monde.

Les contrats de destination répondent à la nécessité de mieux structurer l’offre touristique française, forte de sa richesse et sa diversité, mais plus faible dans sa visibilité et son organisation.

16.12.14

PLAN DU SITE