Opération « Goût de / Good France » 2017

Pour la troisième année consécutive, Goût de / Good France a rassemblé plus de 2000 chefs sur les 5 continents pour célébrer la gastronomie française le jour du printemps, le 21 mars 2017.

La gastronomie est l’un des piliers du patrimoine français. Aujourd’hui, notre gastronomie s’exporte. Elle est présente sur tous les continents et contribue au rayonnement de notre pays. Elle a toute sa place dans la diplomatie d’influence et la stratégie de développement touristique coordonnées par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international.
Jean Marc Ayrault

Good France / Goût de France : 1 dîner, 2000 chefs, 5 continents

L’événement : le même soir, dans le monde entier, et pour plus de 250 000 convives, les chefs participants ont proposé un menu pour valoriser la gastronomie française, selon le séquençage suivant :

  • apéritif et canapés,
  • entrée,
  • plat(s),
  • fromages,
  • dessert(s),
  • accompagnés de vins et champagnes français.

Chaque recette est le témoin d’une cuisine utilisant moins de gras, de sucre et de sel, précautionneuse du « bien manger » et de l’environnement.

Le prix proposé était à la discrétion du restaurant et chacun s’engagera à reverser 5% des ventes à une ONG locale œuvrant au respect de la santé et de l’environnement.

Pour l’édition 2017, la formation à l’honneur

Pour cette troisième édition, Goût de France était sous le signe de la formation aux métiers de la restauration, de l’hôtellerie et du tourisme en associant écoles et étudiants du monde entier aux différents dîners organisés sur les cinq continents.

Irène Castrillo, élève à l’Ecole hôtelière de Paris

De New York aux Emirats arabes unis, Goût de / Good France comme outil diplomatique

Ce dîner, qui jouit d’une dimension internationale, contribue au rayonnement culturel de la France, à travers le dynamisme et la créativité de ses chefs.

Il est aussi un levier et un outil de diplomatie économique : à travers un menu complet, ce sont les produits et savoir-faire français dans tous les secteurs d’activité associés qui sont présentés et valorisés.

Il permet également de mettre à l’honneur certaines priorités de la politique étrangère de la France.

La gastronomie peut par ailleurs faciliter les négociations et discussions diplomatiques. Le savoir-faire français en la matière constitue alors un atout non négligeable, comme le racontent l’ambassadrice et le chef cuisinier de l’ambassade de France à Londres.

Il est enfin l’occasion pour les ambassades de contribuer à la vie économique, politique ou sociale locale par des partenariats autour de la gastronomie.

Les 24h de Goût de / Good France dans les ambassades et consulats à travers le monde

Outre les 2000 restaurants sélectionnés pour l’opération Goût de / Good France du 21 mars 2017, les ambassades étaient elles aussi pleinement investies dans la mise en œuvre de l’opération et ont organisé leur propre dîner en présence de l’ambassadeur.

PLAN DU SITE