Accès rapide :

Tourisme – Mesures de soutien au développement du tourisme en France (Paris, 11 juin 2015)

Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, a présidé le 11 juin la réunion de conclusion du conseil de promotion du tourisme. Au cours de l’année écoulée depuis les Assises du tourisme, ce conseil a auditionné un panel de 250 professionnels du secteur du tourisme et représentants des pouvoirs publics, afin d’établir une stratégie à l’horizon 2020.

  • Image Diaporama - Photos : MAEDI/F. de la Mure

    Photos : MAEDI/F. de la Mure

  • Image Diaporama - Photos : MAEDI/F. de la Mure

    Photos : MAEDI/F. de la Mure

  • Image Diaporama - Photos : MAEDI/F. de la Mure

    Photos : MAEDI/F. de la Mure

  • Image Diaporama - Photos : MAEDI/F. de la Mure

    Photos : MAEDI/F. de la Mure

Avec plus de deux millions d’emplois et 7% du PIB, le tourisme constitue un secteur stratégique pour le développement de notre économie. L’objectif est d’atteindre 100 millions de touristes en 2020 et d’augmenter les revenus générés par le secteur. Parmi les 40 propositions du rapport général du conseil, Laurent Fabius a endossé les mesures suivantes :

- L’amélioration de l’accueil, qui doit devenir une priorité nationale. Les mesures décidées concernent tant la préparation du voyage (faciliter l’obtention des visas, enrichir des contenus touristiques des médias globaux), que son bon déroulement (lancement d’une importante campagne de communication sur l’hospitalité des Français et des professionnels, facilitation des procédures de détaxe).

- L’adoption d’une stratégie cohérente de promotion autour d’un nombre resserré de marques de destination dotées d’une notoriété mondiale, pour concentrer les efforts et les moyens financiers.

- Le développement des technologies numériques. Cela passera par la refonte du portail de promotion touristique, la couverture par le très haut débit des principales zones touristiques, l’adoption d’un « citypass » dématérialisé en région Ile-de-France, et par la clarification des relations contractuelles entre les acteurs traditionnels du secteur touristique et les professionnels du numérique. L’adoption de deux importantes mesures, hier, par l’Assemblée nationale, va dans ce sens (création d’un contrat de mandat entre les hôteliers et les grandes centrales de réservation, et suppression de la clause de parité tarifaire).

- La valorisation des métiers du tourisme et le renforcement de la formation des professionnels, en mettant l’accent sur la maîtrise des langues étrangères, la qualité du service, le savoir-faire numérique et la culture générale. La création d’une conférence des établissements d’excellence est nécessaire pour améliorer la visibilité de l’offre de formation. La création d’une chaire de recherche consacrée au tourisme devrait contribuer à mieux fédérer les milieux académiques et professionnels du secteur. La formation en ligne sera développée.

- La mise en place d’une stratégie d’investissement pour le tourisme, avec la création d’un fond d’investissement dédié. Il sera constitué, à l’automne, par la Caisse des dépôts et consignations. Par ailleurs, le troisième programme d’investissements d’avenir comportera un volet dédié au tourisme, à la disposition des entreprises en 2016.

- Le soutien aux initiatives mettant en avant la diversité des terroirs et produits. Les traditionnelles « Journées du patrimoine » deviendront les « Journées des patrimoines » intégrant désormais aussi notre patrimoine immatériel, en particulier notre gastronomie. En raison du succès de la première édition, l’opération « Goût de France » sera renouvelée en 2016. Un « classement des classements » gastronomiques sera lancé à l’automne pour introduire davantage de transparence dans les classements internationaux.

Le suivi de cette stratégie pour le tourisme aura lieu lors de la première conférence annuelle du tourisme qui réunira, le 8 octobre prochain, avec les ministres concernés, l’ensemble des professionnels du secteur.

- Remise du rapport du Conseil de promotion du tourisme - Discours de Laurent Fabius (11.06.15)


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016