Tourisme - Déplacement de Jean-Baptiste Lemoyne à Chambéry et Chamonix (28 juillet 2017)

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, s’est rendu le 28 juillet 2017 à Chambéry et à Chamonix pour présenter dans ce territoire la stratégie du gouvernement et du ministère pour ce qui est du commerce extérieur et du tourisme.

Deux jours après la réunion du premier conseil interministériel du tourisme présidé par le Premier ministre, le secrétaire d’État a eu des échanges avec un grand nombre d’acteurs locaux, publics et privés, afin de préparer l’avenir du secteur de la montagne pour l’export et le tourisme.

A Chambéry, le secrétaire d’État a été reçu par la société MND Group qui réalise une part importante de son chiffre d’affaires à l’exportation et est active sur tous les segments des sports de montagne ainsi que sur le marché des transports urbains par câble. Le secrétaire d’État a évoqué avec les dirigeants et les salariés la stratégie de leur entreprise. Il a échangé avec l’ensemble des professionnels, notamment ceux du "cluster montagne", sur les perspectives de projection à l’international de cette filière française d’excellence.

Le déplacement à Chamonix a donné lieu à des échanges approfondis sur les enjeux du tourisme alpin, une réussite française mais qui fait face à de réels défis. De fait, les montagnes françaises représentent 26% de l’ensemble de l’offre française d’hébergements touristiques. Chaque année, près de 55 millions de journées de ski sont recensées pour un bénéfice total de plus de trois milliards d’euros. A ce jour, le nombre de nuitées dans nos montagnes est estimé à 75 millions dont un quart sont des visiteurs étrangers. L’offre française de stations skiables est l’une des plus importantes du monde avec 357 stations de ski et 8 000 km de pistes de ski.

Ce déplacement a été l’occasion de présenter aux acteurs du territoire la feuille de route du gouvernement en matière de tourisme, fixée lors du conseil interministériel du 26 juillet. Dans les mois qui viennent, il reviendra au ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, compétent pour le pilotage de la politique du tourisme, épaulé par le Secrétaire d’État, de proposer les actions concrètes permettant de lever les verrous au développement du tourisme.

La feuille de route du gouvernement vise les priorités suivantes :

  • l’amélioration de la qualité de l’accueil et la sécurisation des sites, facteurs essentiels de satisfaction et de fidélisation des touristes ;
  • la structuration de l’offre touristique afin d’attirer un nombre croissant de touristes internationaux, un enjeu pour la Montagne ;
  • le soutien aux investissements, notamment pour la réhabilitation de l’habitat en montagne ;
  • la formation et l’emploi, essentiels pour répondre aux besoins de main d’œuvre ;
  • le soutien à la numérisation et au partage d’informations en vue de faciliter la montée en gamme de l’offre touristique ;
  • l’accès aux vacances pour le plus grand nombre.

Sur le même sujet

PLAN DU SITE